Visite d’amitié en Mauritanie: Macky Sall et Cheikh El Ghazouani renforcent l’axe Dakar- Nouakchott

0
246
Advertisement

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a conclu mardi une visite d’amitié et de travail de deux jours effectuée en République islamique de la Mauritanie. A l’issue de multiples entretiens, les deux Présidents ont réitéré leur volonté de renforcer l’axe Dakar-Nouakchott à travers la signature de plusieurs accords de coopérations dans divers domaines

Le président de la République Macky Sall et sa délégation ont quitté la capitale mauritanienne mardi en début d’après-midi. Selon un communiqué final signé conjointement par Ismail Ould Cheikh Ahmed, ministre mauritanien des Affaires étrangères, de la Coopération, et des Mauritaniens de l’Extérieur et son homologue sénégalais, Me Aissata Tall Sall, cette visite, qui s’inscrit dans la continuité des relations séculaires et de coopération multiforme entre les deux pays, « traduit la volonté de concertation et de dialogue permanents entre les deux Présidents, et vise à consolider et enraciner davantage les liens historiques d’amitié cordiale, de bon voisinage et de fraternité qui unissent les peuples mauritanien et sénégalais ».
En témoignent d’ailleurs les entretiens en tête-à-tête sur des questions d’intérêt commun aux plans bilatéral, sous régional, continental et international. Le communiqué final parcouru par lesoleil.sn précise en outre que ces rencontres, élargies par la suite aux deux délégations, ont été marquées par une parfaite convergence de vues sur l’ensemble des sujets abordés.

Les deux Présidents se sont félicités de « l’excellence des relations de fraternité, d’amitié et de bon voisinage existant entre les deux pays ». Ils ont, à cet égard, réaffirmé leur volonté de tout mettre en œuvre afin de les développer et de les renforcer davantage, dans l’intérêt de leurs deux peuples frères.

Publicité

A rappeler que Macky Sall et Mohamed Oul El-Ghazouani ont passé en revue les divers domaines de coopération, et se sont félicités des réalisations accomplies. Ils ont particulièrement insisté sur la coopération dans les domaines de la justice, de la sécurité, de l’énergie, de la pêche, de l’élevage, des transports, de l’hydraulique et de l’environnement.

Abordant la question de la sécurité, ils se sont félicités également « des résultats obtenus dans le cadre de la coopération entre les deux pays. Ils ont insisté sur la nécessité d’approfondir la collaboration entre les deux Gouvernements, afin de prévenir la criminalité transfrontalière et de lutter plus efficacement contre ce fléau, sous toutes ses formes, en particulier le terrorisme, la migration clandestine, le trafic illicite d’armes et de drogue, ainsi que les flux financiers illicites, y compris le blanchiment d’argent ».

Dans le domaine de l’énergie, les deux Présidents ont salué les efforts fournis en vue de développer la coopération dans ce secteur, et exprimé leur volonté commune de les poursuivre en les intensifiant, dans un esprit de concertation permanente et de partenariat confiant.

Les deux parties ont salué la coopération exemplaire entre les deux pays dans le secteur des hydrocarbures, avec l’Accord de coopération inter-États (ACI) signé en 2018.

Hydrocarbures

Les deux chefs d’État ont instruit les ministères et sociétés nationales en charge des hydrocarbures « de renforcer davantage les échanges, la concertation et la coordination déjà existants entre eux ; d’élargir le spectre de leur coopération, en y intégrant les segments intermédiaire et aval, afin de couvrir toute la chaîne de valeur gazière ; d’accélérer les échanges pour la mise en œuvre du Protocole signé en 2020 portant initiative «Clean gas» pour la réduction de l’empreinte carbone de l’exploitation des ressources fossiles nationales, à travers l’utilisation des énergies renouvelables et de technologies propres ».

Pour ce qui est du projet gazier Grand tortue Ahmeyim (GTA), les deux chefs d’État saluent l’exemplarité de la coordination entre les équipes des deux pays, et les exhortent à maintenir le même niveau d’engagement, d’intégration et de concertation, à l’effet de préserver les intérêts nationaux, mais aussi de donner aux partenaires toute l’assurance requise pour l’accompagnement du projet ».

Compte tenu de l’importance du projet pour les deux pays et pour la sous-région, ainsi que de la nécessité de se conformer aux délais fixés, les deux chefs d’État décident d’accorder au projet GTA le statut de Projet national d’intérêt stratégique, et instruisent les ministres concernés à l’effet de mettre en place les mécanismes de coordination de nature à en accélérer la mise en œuvre.

Conditions d’exploitation des ressources halieutiques

En matière de pêche, les Président El Ghazouani et Sall ont abordé les questions liées aux conditions d’exploitation des ressources halieutiques. Ils ont donné des instructions aux ministres en charge de la Pêche et de l’Économie maritime à l’effet de prendre toutes les mesures nécessaires au renforcement de la coopération bilatérale dans ce domaine, d’après toujours le communiqué final de la visite. Ils ont réaffirmé leur attachement à l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs), fondée sur le principe d’un partage et d’une gestion équitables et solidaires des ressources du bassin du Fleuve Sénégal, qui constitue, depuis bientôt un demi-siècle, un modèle exemplaire de coopération constructive.

Pub