Violences électorales à Tamba : le chauffeur du PUR libéré

0
283

Le chauffeur du PUR qui avait mortellement heurté un conducteur de moto-Jakarta lors des affrontements entre militants de BBY et ceux du PUR à Tambacounda, a été condamné ce mercredi 20 mars 2018 à 6 mois de prison avec sursis, assorti d’une amende de 56 mille Fcfa. Ibrahima Ndoye, puisqu’il s’agit de lui, recouvre ainsi la liberté, après plus d’un mois passé derrière les barreaux. 

Pour ce qui s’agit du délit de fuite, Ibrahima Ndoye a bénéficié d’une relaxe pure et simple de la part du juge du tribunal de Grande instance de Tambacounda. 
Le Coordonnateur du Parti de l’Unité et du Rassemblement, Ousmane Diop, a rendu grâce à Dieu après le délibéré du tribunal et espère que les 14 membres de la sécurité du PUR encore dans les liens de la détention vont être également libérés, après jugement. 

Pour rappel, le chauffeur Ibrahima Ndoye, âgé d’une soixantaine d’années, avait mortellement heurté le jeune conducteur de moto Jakarta, Mathieu, lors des violences électorales survenues à Tambacounda le 11 février dernier. 

Facebook Comments