Video : Ousmane Sonko persiste et signe “je retire rien de mes propos”

0
358

“La Violence n’est pas Sonko. J’ai pas d’excuses à présenter et je retire rien de mes propos”, ainsi a déclaré le leader de Pastef. Il a fait face à la presse, ce mercredi pour apporter des éclairages sur sa déclaration qui défraie la chronique. “Senghor, Diouf, Wade et Macky doivent être fusillés”, a t -il dit.

“Je touche même pas à mon mouton de Tabaski, donc la violence i. Ils sont en train de tenir un mauvais procès sur le financement de Pastef, s’il avait une petite preuve de ce qu’ils avancent, je serai déjà à Rebeuss. “Depuis quatre ans, ils fouillent et fouinent partout mais ils vont rien trouver”, a t-il déclaré face à presse.

Facebook Comments