Université Amadou Makhtar Mbow : l’ouverture des campus prévue en février prochain

0
225
Advertisement

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a visité jeudi les chantiers de l’Université Amadou Makhtar Mbow de Diamniadio. Cheikh Oumar Anne s’est félicité de l’état d’avancement des travaux depuis le reprise avec l’entreprise turque. Il a annoncé la prise de possession progressive de l’infrastructure à partir de février 2022.

Les soucis d’hébergement et d’espace pédagogique ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir pour les étudiants de l’Université Amadou Makhtar Mbow (Uam) de Diamniadio. Les travaux de construction, qui sont désormais assurés par la société turque Summa, avancent à grands pas. Et pour l’essentiel des bâtiments, le gros-œuvre est terminé, a constaté jeudi le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en visite sur le chantier. Selon les responsables de Summa, il ne reste plus que les finitions, la livraison devrait intervenir au plus tard avant la fin du premier semestre de l’année 2022. Un chronogramme qui n’a pas eu l’heur de plaire au Ministre qui a, sur le champ, instruit les responsables turcs de respecter l’engagement qu’ils avaient pris pour avril.

Publicité

Les premières infrastructures comme le Rectorat, les deux amphithéâtres de 750 places chacun et les Ufr (Unités de formation et de recherche) seront livrées en avril prochain. « Le chantier a repris depuis trois mois avec l’entreprise Summa qui va nous livrer, dans un délai de trois à quatre mois, l’intégralité des infrastructures de l’Uam dans sa phase 1. Il s’agit du Rectorat, de deux Ufr, de l’amphithéâtre et de la bibliothèque universitaire. D’ici à cette date, nous travaillons avec la Présidence de la République qui gère le chantier, les autorités académiques de l’université pour aller vers une livraison graduelle et dans les délais de quelques infrastructures », a précisé le Ministre.

Dans ce sens, l’entreprise a déjà augmenté ses effectifs par un renfort en ouvriers qui étaient sur le site du chantier de la gare de Diamniadio. Summa a aussi mis en place une nouvelle organisation avec des équipes qui travaillent la nuit, explique Lamine Mbaye, ingénieur architecte au Bureau d’architecture du Palais de la République. À ce rythme, les cours pourront désormais se dérouler sur le site du campus pédagogique à partir de février prochain. Quant aux pavillons, ils sont à un niveau d’achèvement de près de 90%. « Dans un délai d’un mois, si on évalue bien, on pourra démarrer un processus d’appropriation par l’université d’abord et d’accueil des premiers étudiants. Cela veut dire qu’on peut être sûr que d’ici à deux mois, nous aurons une très bonne visibilité sur le démarrage sur le site des cours de l’université », a assuré le Ministre de l’Enseignement supérieur.
Avec l’achèvement des travaux de ce projet, une grande partie des soucis d’orientation et d’hébergement des nouveaux étudiants sera réglée. Cheikh Oumar Anne table sur la capacité d’accueil de cette nouvelle université qui égale l’Ucad de Dakar. En plus de cela, l’Uam de Diamniadio est présentée comme une université aux standards internationaux, en termes de qualité de construction et de commodités pour les étudiants et le personnel enseignant. « Pour la première fois, une université de cette dimension sera livrée ici même en Afrique. Nous avons des capacités d’accueillir de dizaines de milliers d’étudiants d’un seul coup. Au niveau de la cité universitaire, on a 6000 lits. On se rapproche des capacités de l’Ucad pour une nouvelle université », s’est réjoui le Ministre.
Démarrés en 2016 pour un budget de 60 milliards de FCfa, les travaux ont connu des retards dans leur exécution, obligeant les autorités à les confier à l’entreprise turque, qui est déjà dans la construction du futur Stade du Sénégal. Le suivi du projet a été logé au Palais de la République. Selon le Ministre, l’infrastructure va finalement coûter 100 milliards de FCfa. La visite s’est déroulée en présence des représentants du Saes et des étudiants. Une prochaine visite est prévue en début février pour la livraison des premières infrastructures.

Pub