Une statue de pharaon mise aux enchères à Londres, les égyptiens en colère

0
211

La statue de Toutankhamon, l’enfant roi, sera mise aux enchères ce jeudi 4 juillet à Londres, malgré la colère des égyptiens qui estiment que l’œuvre « a été volée ».

Selon l’AFP, l’ancien ministre égyptien des antiquités Azahi Hawass a expliqué que la sculpture a « quitté l’Egypte dans les années 1970 parce qu’à cette époque, d’autres objets anciens de la même nature ont été volés au temple Karnak », à Louxor.

Cette statue révèle l’histoire d’un petit enfant orphelin qui se retrouve dieu sur terre, héritier d’un père mythique (Akhenaton), qui a laissé l’image la plus extraordinaire. Il devint roi à l’âge de neuf ans et meurt à 18 ans. Son ancien général (Horemheb) a fait effacer son nom pour qu’il soit oublié. En son temps, Toutânkhamon n’était pas considéré comme un grand pharaon en raison de son règne qui n’a pas duré. Le 4 novembre 1922, un archéologue britanique a découvert sa sépulture qui demeure célèbre.

La tête en quartzite brun de 28,5 cm de haut, vieille de plus 3.000ans est estimée à plus de 4,5 millions d’euros (environ 3 milliards de Fcfa).

Dans un communiqué, le ministère égyptien des Affaires étrangères et des antiquités a regretté que la vente aux enchères ait lieu malgré « les demandes égyptiennes légitimes » concernant l’obtention des certificats d’acquisition des œuvres « ces dernières semaines ».

Facebook Comments