Un observateur algérien dévoile la faiblesse des Fennecs : « Notre milieu de terrain est faible contrairement au Sénégal »

0
384

Nour Benzekri fait partie des entraîneurs les plus expérimentés du pays des Fennecs. Il est connu pour son franc parler et ses analyses pertinentes. Dans un entretien avec un site algérien, il a encore fait une sortie détonante sur le duel de la 2e journée.

Le technicien algérien est pessimiste sur la rencontre Sénégal- Algérie qui aura lieu demain à 17h. Nour Benzekri s’interroge sur le choix du sélectionneur de convoquer certains joueurs ce qui serait à l’origine de cette faiblesse.

« Je suis sceptique car notre milieu de terrain n’est pas assez costaud. Il faut dire que Belmadi n’a pas beaucoup de choix. Il faut solidifier ce milieu, mais je vais dire les choses comme je le pense. Il y a un déséquilibre au niveau de l’effectif. Après la mise à l’écart de Belkebla qui est un milieu, on ramène un avant-centre en la personne de Delort. C’est là où est la tare et le manque. Il y avait déjà Slimani et Bounedjah, pourquoi sélectionner Delort ? » s’interroge t’il.

Il explique que le milieu de terrain actuel des fennec est faible. Les Fennecs devraient rectifier le tir face au Sénégal, ce qui pourrait être difficile avec le retour de Sadio Mané appréhende t’il.

« Oui, parce qu’il y a un manque dans ce compartiment. Ensuite, en deuxième période contre le Kenya, Belmadi a parlé de gestion, mais moi j’ai noté une certaine fatigue. On a  été efficace, c’est vrai sur trois occasions on en met deux. Il faudrait avoir un milieu très fort, parce que les Sénégalais possèdent un milieu costaud. Il faudra priver leurs attaquants de ballons et ce ne sera pas facile. Avec le retour de Mané qui évolue à gauche, ce sera dur de le  contrer avec Attal et Mahrez dans ce couloir. »

Facebook Comments