Un homme qui voulait marabouter sa copine, perd deux millions ….

0
193
Advertisement

Âgé de 30 ans et domicilié à Keur Massar, A. Ly a envoûté un de ses voisins du nom d’A. Senghor. C’est, du moins, ce que rapporte Rewmi Quotidien dans sa parution de ce jeudi. D’après les termes de la plainte de Senghor, il s’est rapproché du charlatan pour une séance de voyance. Le marabout lui prédit un bel avenir et lui promet de fructifier ses affaires.

Sur ce, il lui remet des potions magiques. Contre toute attente, il perd tout contrôle après avoir utilisé les “safara” et le mis en cause lui réclame différents montants, estimés à 1 700 000 Fcfa.

Publicité

Toutefois, le prévenu a servi une autre version au juge lors de sa comparution, hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Selon lui, la partie civile a sollicité ses services pour marabouter sa petite amie afin de l’épouser.

“Je lui ai donné de l’eau bénite. Il m’a payé 200 000 Fcfa en deux tranches. Il m’a même appelé pour me dire que mes prières se sont exaucées”, a-t-il dit, à l’absence de la partie civile.

Estimant que les faits sont constants, le substitut du procureur a requis l’application de la loi. Conseil du prévenu, Me Cayossi a plaidé la relaxe du prévenu qui a écopé d’une peine de trois mois de prison.

Pub