Tribunal de Dakar : L’esthéticienne Alexia Kanté condamnée à 1 mois ferme

0
184
Advertisement

Alexia Kanté, du nom de L’esthéticienne ivoirienne qui administrait des injections aux femmes pour grossir leurs fesses en une semaine, vient d’être condamnée à six mois de prison, dont un mois ferme, pour « exercice illégal d’une profession réglementée et mise en danger de la vie d’autrui ».

Le tribunal des flagrants délits de Dakar a également demandé la confiscation de ses objets saisis.

Publicité

A la barre, ce lundi, la mise en cause, mère de 3 enfants, titulaire d’un Master 2 en droit des affaires dans un institut au Canada, a pourtant nié les faits. « J’ai eu mon diplôme en beauté esthétique dans un institut à Paris. J’ai mon entreprise en Côte d’Ivoire. J’ai mon certificat de beauté esthétique. La formation a duré deux mois’’.

‘’La première fois au Sénégal, c’était au niveau du nez. C’est une injection sur le nez pour que ça prend de la forme. Une injection cutanée », s’est-elle défendue. Elle ajoute qu’elle le fait avec les femmes qui veulent être belles ou qui sont vieilles et qui veulent rajeunir.

Pour sa part, le représentant du ministère public a indiqué que la prévenue a reconnu qu’elle fait des anesthésies ; ce qui est un acte médical. « Elle le fait dans une chambre d’hôtel, sans aucune précaution », a souligné le procureur qui a requis deux ans de prison dont six mois ferme.

Dans sa plaidoirie, la défense a demandé la clémence du tribunal.

Pub