Tournoi UFOA : Le Sénégal s’impose aux tirs au but face à la Guinée-Bissau et se qualifie en finale

0
227

Aux Forceps, l’équipe nationale U20 du Sénégal se qualifie pour la finale du Tournoi UFOA, qualificatif à la CAN de la catégorie. Les Lionceaux se sont imposés face à la Guinée-Bissau au bout des tirs au but, après un 0-0 à la fin du temps réglementaire.

Dion Lopy et ses coéquipiers ne l’ont pas eu facile cet après-midi. Opposés face à des Bissau-guinéens très entreprenants, malgré avoir joué 48 heures avant, les Lionceaux du Sénégal ont difficilement validé leur ticket pour la finale du Tournoi UFOA. Une première période très poussive, d’où la bande à Youssouph Dabo a eu du mal pour se mettre en évidence face à une défense très compacte. Les Lionceaux ont poussé pendant les 45 premières minutes, mais n’ont jamais réussi à chauffer le gardien bissau-guinéen.

C’est en deuxième période qu’on trouvera du mieux pour le Sénégal. Magnifiquement trouvé par Birane Diaw sur un centre, Samba Diallo manque de très peu sa tête et ne trouve pas le cadre (54). Paul Bassène, très entreprenant sur son coté, multiplies les assauts, mais est stoppé net par un blessure suite à un coup reçu à l’épaule. il sera remplacé par le jeune attaquant des HLM Grand Yoff, Abdou Diallo. Ce dernier n’a pas tardé à rentrer dans son match. Très percutant, mais ses centres ne trouvent pas preneurs.

Les Bissau-guinéens maitrisent leur sujet et continuer à souffrir ensemble. Leur attaque est quasi inexistante. En manque de solutions totales, Les Lionceaux décident de passer par les cotés. Samba Diallo, trouvé sur son dos par Abdou Diop manque encore sa reprise et voit le ballon passer juste à coté des buts adverses (60e). Les Juniors sénégalais remportent les deuxième balles, mais pèchent à la finition et butent souvent sur un pied jaune. A un quart d’heure de la fin du match, les occasions se multiplient pour le Sénégal, qui bénéficie d’un coup franc bien placé suite à une très vilaine faute sur Birane Diaw. Le ballon est pris par le capitaine de l’équipe Dion Lopy, c’est magnifiquement tiré mais le milieu de terrain du Stade de Reims trouve malheureusement la transversale.

Les deux équipes vont se quitter sur un score de 0-0 après les 90 minutes. La prolongation ne changera pas le cours de la rencontre. Comme durant presque tout le match, le Sénégal additionne les occasions minute après minute, mais le défense des Djurtinhos est impériale et compte sur un gardien sûr de lui, qui n’arrête pas de grapiller les minutes.

C’est à la séance fatidique des penalties que le Sénégal trouvera la faille. Les cadres ont bien répondu. Dion Lopy, Mamadou Lamine Camara, Mouhamed Rassoul Ba, Abdou Seydi répondent coup sur coup aux tirs au but inscrit par les quatre premiers tireurs bissau-guinéens. Mais le cinquième va dicter la messe. C’est Delfin Monteiro, qui envoie son tir au ciel du Stade Lat Dior. Sur de lui, le numéro des Lionceaux et joueur de Diambars, Libasse Gueye prend le dernier penalty pour l’équipe de Youssouph Dabo et envoie son équipe en finale.

Le Sénégal défiera, ce dimanche, le vainqueur de la rencontre entre la Gambie et la Guinée.

wiwsport.com