Touba dans la ferveur du Magal

121
Advertisement

Une foule nombreuse de fidèles converge vers la grande mosquée de Touba dans le cadre de la célébration du Magal, marquant le départ en exil du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), a constaté l’APS, jeudi.

Des centaines de fidèles se sont constitués en files indiennes pour se recueillir dans le mausolée du Cheikh et ceux de ses fils et Khalifes.

Publicité

Cette journée du Magal (grâce) est notamment marquée par la lecture du Coran et la déclamation des écrits du fondateur du ’’mouridisme’’, communément appelé Serigne Touba.

Pour éviter les embouteillages, certains fidèles se rabattent sur les charrettes, pendant que d’autres ont préféré rallier les lieux à pied, même si la fatigue est bien visible sur les visages.

Seuls les véhicules avec des ordres de missions spéciales ou une autorisation spéciale ont un accès aux alentours de la Grande Mosquée.

Un impressionnant dispositif sécuritaire est bien visible dans les lieux de grands rassemblements pour veiller à la sécurité des pèlerins.

Le Magal de Touba commémore le départ de Cheikh Ahmadou Bamba en exil, au Gabon, le 12 août 1895.

Pub