Tiken Jah Fakoly : » Si Gbagbo, Bédié ou Ouattara est candidat, on va l’attacher »

0
195

Dans une déclaration via sa page Facebook, le reggaeman ivoirien, Tiken Jah Fakoly, a souhaité que ni l’actuel chef d’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, et les deux anciens présidents, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, ne soit candidat à la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire.

Pour le regaeman ivoirien,Tiken Jah Fakoly, il n’est pas question que l’actuel chef d’Etat de la Côte d’Ibvoire, Alassane Ouattara, et le duo d’anciens présidents Gbagbo-Bédié soient candidats à la prochaine élection présidentielle. Accepter que l’un du trio Gbagbo-Ouattara-Bédié soit candidat à la prochaine élection présidentielle est une insulte à la mémoire des 3 000 de nos compatriotes qui sont morts dans la crise post-électorale de 2011, a déclaré Tiken Jah Fakoly dans une vidéo sur sa page Facebook.

Pour lui, le temps de Gbagbo, Ouattara et Bédié est passé. Il faut qu’ils laissent la place à la jeune génération. Car, dit-il, le trio Gbagbo-Ouattara-Bédié est concerné par la crise post-électorale qui a fait au moins 3 000 morts en Côte d’Ivoire. « Il n’est pas question que l’un de ses trois soit candidat et que nous, on ferme notre gueule. Ce n’est pas possible. Je pense qu’il est important de penser à nos frères et sœurs qui sont tombés. C’est important qu’une nouvelle génération soit aujourd’hui en place », a martelé Tiken Jah Fakoly ajoutant que « si l’un des trois est candidat, on va l’attacher ».

Illégale !

La Côte d’Ivoire est à feu et à sang depuis l’annonce de la candidature du président Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre 2020. Sa candidature est jugée « illégale » par l’ex-président Ivoirien, Henri Konan Bédié, lui aussi, candidat à cette élection. Acquitté et en liberté conditionnelle à Bruxelles, Laurent Gbagbo n’a toujours pas eu son passeport devant lui permettre de rentrer au pays, pour se présenter à la prochaine présidentielle, tel que souhaité par son entourage.

Beninwebtv

Facebook Comments