Thiès : Ce que risque ce vieux de 75 ans qui veut épouser une fille de 13 ans…

0
270
Advertisement

Il est de ces mariages improbables qui peuvent être officialisés sans coup férir, mais qui dépendent de beaucoup de paramètres. Comme ce vieux de soixante quinze (75) ans qui ne veut rien d’autre qu’épouser une mineure de treize (13) ans. Un mariage qui pourrait cependant tourner en lune de fiel. Aux yeux de la loi.

Leral qui a recueilli l’analyse d’un juriste sur la question est sans équivoque. “La loi autorise le mariage quand l’homme est âgé de 18 ans et plus. Mais pour la femme, elle doit être âgée au moins de 16 ans. Pour ce cas de figure, cette fille qui est juste âgée de 13 ans doit bénéficier de beaucoup exceptionnellement de plusieurs choses. Par exemple qu’elle soit précoce jusqu’à supporter le mariage, que le mariage ne lui porte pas préjudice”, explique le juriste câblé par Leral.

Publicité

Lettre au Tribunal de Grande instance

Il poursuit pour la faisabilité exceptionnelle de ce mariage qui fait peur: “l’homme doit d’abord, dans ce cas de figure adresser une lettre au Président du Tribunal de Grande instance. Ce dernier, après lecture va transférer au Juge des mineurs qui peut valider, selon les exceptions ou invalider. A partir de là, les choses sont dites et il n’y aura pas de mariage”, dit-il.

A l’en croire, “s’il fait fi des décisions du Tribunal de Grande instance, il risque gros. Car, en consommant le mariage ou même en le contractant, il peut être poursuivi pour détournement de mineure”.

Pub