Thierno Bocoum : “C’est une honte dans ce pays que des gens aient peur de dire la vérité”

0
267
Advertisement

« Personne n’acceptera que des gens puissent décider de qui va faire parti ou pas de la coalition de l’opposition en imposant des tickets d’entrée » a assené Thierno lors de son point de presse de ce lundi. « Lorsque j’ai fait mon poste, beaucoup se sont demandés , est que mon compte n’a pas été piraté ?» , a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le leader du mouvement Agir se veut être claire, « Par rapport à la coalition de l’opposition j’ai été très claire, je parle avec Khalifa Sall, Ousmane Sonko et Karim Wade. J’ai le droit de m’adresser eux, car je les ai soutenu tous quand ils étaient dans des difficultés, par principe ». Il poursuit, « Quelqu’un m’a une fois dit que le pays manque de démocratie, car qui exprime son opinion est de fait insulté. Je lui ai répondu non, le pays ne manque de démocratie mais des gens qui ont le courage de dire ce qu’ils pensent ».

Publicité

Thierno d’affirmer , « Si nos guides religieux n’avaient pas le courage de dire non face à la colonisation, aujourd’hui nos références seraient de blancs. C’est pourquoi nous faisons partis des gens qui ne vont jamais abdiquer face à des tentatives d’intimidation, nous n’allons jamais abdiquer face à la terreur, nous n’allons jamais abdiquer face à une machine qui veut empêcher aux gens dire leurs pensées divergentes à sienne. On est dans quel pays ? On veux nous imposer quoi ? »

Pub