Tamba : Une candidate décroche le bac au lendemain de son accouchement

0
166
Advertisement

Madame Dansokho, Woudé Ba à l’état civil, a dû faire de grands sacrifices pour réussir au Baccalauréat. Le jeu en valait vraiment la chandelle. Elève en Terminale L2 au lycée de Maka, elle a passé une très rude année scolaire. Sa grossesse très avancée en est la principale raison. Ventre bedonnant, elle a tout le temps supporté le fardeau.

Seulement, cela ne lui a pas fait baisser les bras. Donner naissance à son bébé en paix était certes une préoccupation chez elle. N’empêche, réussir à son examen du Baccalauréat constituait tout de même un défi majeur pour la jeune dame. En attestent les nombreuses difficultés surmontées. A l’issue, avec l’aide de Dieu, elle relèvera tous les deux défis.

Publicité

Elle a décroché son sésame au second tour, mais elle a failli manquer à l’appel des candidats samedi dernier, jour du démarrage des épreuves du second groupe. Jusqu’à qu’aux environs de 1 h du matin, la veille des épreuves, elle était sous assistance médicale à l’hôpital régional de Tambacounda pour pouvoir accoucher. Malgré la douleur et la fatigue, une fois le travail achevé, Woudé n’avait de soucis que pour son examen scolaire. Elle devait subir les épreuves du second tour le lendemain à 7h 30mn. Elle demanda d’être ramenée à Koussanar où se trouve son centre d’examen. Elle y sera conduite tard dans la nuit, son joli garçon bien enveloppé est blotti dans ses bras. N’empêche, elle s’est présentée à l’heure au centre pour pouvoir subir, à 7h 30mn, les épreuves du second groupe.

Sa présence s’est faite contre toute attente au centre. Elle passe toutes les épreuves sans aucune difficulté signalée. Et au final, elle a réussi son Bac. «Aujourd’hui, je suis toute comblée», sert-elle.
Sacrée Woudé, elle confirme l’adage comme quoi «vouloir c’est pouvoir».

Pub