Tamba : Pape Alioune Fall inculpé de « meurtre et tentative de viol »

0
290

Pape Aioune Fall a été inculpé de tentative de viol et meurtre par le juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Tambacounda. L’inculpé est accusé d’avoir tué Bineta Camara le samedi 18 mai dernier en tentant de la violer.

Après 48 heures de course contre la montre, le présumé tueur de Bineta Camara a été appréhendé lundi 20 mai vers 15 heures au domicile de la défunte. Il s’agit de Pape Alioune Fall, âgé de 33 ans, menuisier de profession et proche de la famille de la défunte, par ailleurs militant engagé derrière le Directeur général de l’Adl Malal Camara. Au terme de sa durée légale de garde à vue prévue mercredi, le meurtrier a été déféré au parquet sous bonne escorte policière avant d’être mis à la disposition de la maison d’arrêt et de correction de Tambacounda.

Finalement, il est revenu ce jeudi vers 9 heures au tribunal de grande instance de Tambacounda à bord du véhicule de l’administration pénitentiaire en présence des éléments du GMI qui ont quadrillé le temple de Thémis.

Vêtu d’un t-shirt blanc, d’une culotte multicolore et de sandales, Pape Alioune Fall, menottes aux poignets, a été conduit à la cave. C’est à 11 heures 06 qu’il a été appelé par le magistrat instructeur Babacar Ngom. Escorté par deux gardes pénitentiaires, le sourire aux lèvres, il s’est dirigé à pas feutrés vers le cabinet du juge au premier étage.

Après une attente d’une vingtaine de minutes, il est entré dans le bureau du juge pour être entendu. À la suite de l’audition, le présumé meurtrier le plus célèbre de Tambacounda a été inculpé pour tentative de viol et meurtre sur la personne de Bineta Camara. Il a été immédiatement placé sous mandat de dépôt et emmené à la maison d’arrêt de Tambacounda.

Nos sources de nous informer qu’au-delà de ses aveux face aux enquêteurs de la police, Alioune Badara Fall a servi des déclarations cousues de fil blanc. «Je n’avais aucune mauvaise intention de violer Bineta. Seulement quand elle m’a ouvert la porte, je lui ai clairement signifié que son Papa n’a rien fait pour moi or, je suis  l’un de ses premiers militants. Bineta m’a répondu d’une façon amère et m’a dit que les activités politiques de son papa ne la concernent pas. Je n’ai jamais tenté de la violer», a-t-il dit pour se défendre.

Il faut dire que les charges qui pèsent sur le présumé meurtrier et les constatations des faites sur la scène de crime, laissent peu de doute sur  son implication  directe.

Facebook Comments