Stabilité institutionnelle au Sahel : Gorée Institute examine en profondeur les menaces via un Monitoring

0
121
Advertisement

La stabilité institutionnelle est un bon baromètre pour jauger les progrès démocratiques d’un pays car édifiant sur son niveau de maturité démocratique.Tout au long de leur histoire politique, les pays du Sahel ont été confrontés à plusieurs formes de déficiences institutionnelles. Ils s’efforcent soit de mettre en place des institutions crédibles ou de renforcer celles qui existent déjà, soit de retrouver la stabilité politique et institutionnelle dans le cadre d’un effort de consolidation de leurs démocraties respectives. D’ailleurs, les différentes formes d’abus des institutions démocratiques ont toujours été une des causes profondes de guerres civiles observées dans de nombreux pays du continent africain.

A travers ses multiples recherches, facilitations et interventions en Afrique et au Sahel particulièrement, le Gorée Institute a pu déceler des corrélations entre l’instabilité institutionnelle et l’émergence et la proliferation de conflits violents. L’aggravation de la pauvreté, des inégalités, du chômage des jeunes et la mauvaise mise en oeuvre des politiques dans les pays politiquement instables sont également liées à l’instabilité institutionnelle. Une situation qui continue d’avoir un impact négatif sur la croissance économique, la cohésion sociale et le chômage des jeunes ; et contribue donc tout autant à aggraver la fragilité des États, la faible croissance économique et l’intolérance politique.

Publicité

Face à la multiplicité et à l’interconnexion des menaces à la stabilité institutionnelle dans les pays ciblés du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal), le Gorée Institute tient un monitoring de la stabilité institutionnelle les 23 et 24 septembre 2021 dans l’optique d’entreprendre un exercice de suivi pour comprendre la réalité spécifique à chaque pays afin de générer des suggestions plus systématiques et holistiques telles que la réforme institutionnelle.

En plus d’entreprendre une planification plus poussée de la consolidation de la paix dans le cadre des principes directeurs de son programme Power Of Dialogue (POD), le Centre pour la Démocratie, le Développement et la Culture en Afrique veut examiner en profondeur certaines nouvelles menaces qui pèsent sur la stabilité institutionnelle.

La formation qui va identifier dix (10) moniteurs par pays cibles sera une occasion pour le Gorée Institute de diagnostiquer les sources d’instabilité institutionnelle comme point d’entrée et d’identifier les stratégies et les opportunités d’intervention. En outre, il s’agira d’approfondir la comprehension et de contribuer à informer les interventions fondées sur des preuves du Power Of Dialogue, de fournir un suivi pays par pays de la vulnérabilité structurelle causée par l’instabilité institutionnelle dans les pays ciblés, et de compléter les données basées sur les événements, afin de fournir à l’Institut et aux décideurs politiques des informations et des analyses plus contextualisées visant à favoriser la réforme institutionnelle.

Enfin, ce monitoring permettra d’effectuer une analyse rétrospective de l’alerte et de la réponse rapides afin d’identifier les précurseurs empiriques de l’instabilité institutionnelle et de déterminer les canaux de communication avec les décideurs politiques.

Après une session de renforcement de capacités et de partage d’expériences de deux jours, les moniteurs issus des pays objet de l’étude disposeront de vingt et un (21) jours pour effectuer la collecte des données. Les rapports pays qui seront tirés de cette collecte de données vont donner suite à un rapport final sur la stabilité institutionnelle dans les pays ciblés du Sahel.

Avec Goree Institut

Pub