Sonko : « Le conseil constitutionnel doit cesser d’être à la solde de Macky Sall »

128
Advertisement

Au nom des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi, l’édile de Ziguinchor, Ousmane Sonko a dénoncé les pratiques dites « malsaines », du régime de l’APR, qui instrumentalise la justice et les forces de l’ordre. Ousmane Sonko appelle au peuple Sénégalais à la mobilisation générale pour combattre la recevabilité de la liste de Bby truffée d’irrégularité.

« Désormais, il n’y a qu’un seul combat : c’est que Bby ne doit pas être sur la ligne de départ. Hier, ils ont admis qu’ils ont déposé plus de parrains autorisés par la loi. Cela suffit ; il n’y a plus de débat. Bby ne doit pas competir », a martelé le leader de Pastef. 

Publicité
Pub