Somalie: L’armée américaine abat un dirigeant terroriste et prend une importante décision

0
130

L’armée américaine a annoncé mardi avoir tué un dirigeant des shebabs lors d’une frappe menée la semaine dernière à quelque 200 km à l’ouest de Mogadiscio contre ces islamistes radicaux somaliens.

Il s’agit du nommé Youssouf Jiis. Il était l’un des fondateurs du groupe jihadiste Shebab affilié à Al-Qaïda et il avait occupé plusieurs fonctions importantes au sein des shebabs, a indiqué le commandement de l’armée américaine pour l’Afrique (Africom) dans un communiqué.Publicité

“Cet individu était un dirigeant clé de l’organisation des shebabs”, a commenté le commandant de l’Africom, le général Stephen Townsend. “Il était violent, impitoyable et responsable de nombreuses pertes humaines”.

“Nous aimerions bien faire une pause dans nos opérations en Somalie à cause du coronavirus, mais les dirigeants d’Al-Qaïda, des shebabs du groupe Etat islamique ont annoncé qu’ils considéraient cette crise comme une opportunité de faire avancer leur programme terroriste”, a ajouté le général Townsend avant de préciser “nous continuerons donc à soutenir nos partenaires africains.”

La frappe qui a eu raison de Youssouf Jiis a été menée le 2 avril à proximité de Bush Madina, tuant trois shebab. Une autre frappe a été menée lundi dernier contre les shebabs dans la région de Jilib, tuant cinq jihadistes, selon l’armée américaine.

Affiliés à Al-Qaïda, les shebabs ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Facebook Comments