Scandale des passeports diplomatiques gambiens : Grugé, un sénégalais fait tomber un policier

0
171

 Suite et non fin dans le scandale des passeports diplomatiques en Gambie qui a récemment secoué l’administration d’Adama Barrow avec l’arrestation de dizaines de responsables gouvernementaux au bureau de protocole du président et au ministère des Affaires étrangères et poussant le président à faire  diligenter une enquête.

Actuellement, un officier des forces de l’ordre gambien, l’inspecteur en chef Bubacar Bah, a été cité dans le scandale des passeports et arrêté.
Bah, a été accusé d’avoir traité illégalement des passeports diplomatiques pour des Gambiens et des non-Gambiens. Il aurait eu été payé des millions de dalasis par des gens pour leur obtenir le précieux sésame. L’inspecteur Bah avait aidé d’autres personnes à obtenir des visas pour l’Europe avec le passeport  diplomatique gambien. Il aurait eu des contacts au ministère des Affaires étrangères et à la State House à Banjul pour la délivrance des passeports. Un des accusateurs de Bah, Serign Touray, est un ressortissant sénégalais (Serigne Mbacké Touré sur son passeport sénégalais).

M. Touray a déclaré à Freedom Newspaper qu’il n’était pas un ressortissant gambien et qu’il est venu en Gambie dans l’espoir d’obtenir un passeport diplomatique lui permettant un visa pour le Canada. Il a ajouté que l’inspecteur Bah lui a fait payer plus de 226 000 dalasis (2 628 214, 62 F Cfa), afin qu’il puisse l’aider à obtenir un passeport diplomatique pour se rendre au Canada. Tourey a dit qu’il s’était confirmé et avait versé l’argent à M. Bah.
Un passeport diplomatique gambien lui a été délivré avec comme statut d’employé à la State House en tant qu’agent du protocole, conformément aux mentions sur le passeport qui lui a été délivré par Bah.

Malheureusement pour Serign Tourey, il n’a pas pu obtenir de visa pour le Canada. Le deal n’ayant pas fonctionné comme il le souhaitait, le Sénégalais s’est retourné contre l’inspecteur Bah pour lui réclamer son argent avant de signaler l’affaire à l’unité des plaintes et de la discipline de la police a Banjul. Après des semaines passées à se rendre au siège de la police à Banjul pour récupérer son argent, en vain, Tourey pas satisfait du rythme avec lequel la police traite son affaire a balancé à freedomnewspaper. Il fournit au journal gambien, des documents sur la transaction qu’il avait eue avec l’inspecteur Bah, des notes vocales et des images, entre autres. Bah a été même photographié en train de prendre de l’argent à M. Touray dans son bureau. Il y a aussi une vidéo de Bah discutant, pendant la transaction, avec lui et son hôte et ami Modou  Mbaye, l’ami de Serign Tourey, l’a informé de manière fiable de l’arrestation de l’inspecteur Bubacar Bah. Il a dit que Bah avait été arrêté hier jeudi. Selon toujours ce journal, il est rattrapé par d’autres affaires.

VoxPOP

Facebook Comments