Sada Ndiaye : « Pourquoi j’ai décidé de quitter Pds »

0
862
Advertisement

Après avoir enduré « ’beaucoup de souffrances et des discriminations »’, Sada Ndiaye préfère tourner le dos au Parti démocratique sénégalais (PDS) et à son Secrétaire général Me Abdoulaye Wade et déposer ses balluchons chez son neveu Macky Sall.

« ’J’ai enduré beaucoup de souffrances et des discriminations malgré ma fidélité à Abdoulaye Wade »’, a-t-il confié à Afriquemidi.com, rappelant l’épisode des investitures lors des dernières élections législatives.

Publicité

« ’En tant que chargé des élections du Parti Démocratique Sénégalais, la bande à Oumar Sarr m’a mis à la 17e position sur la liste nationale. J’ai subi beaucoup de choses avec les frères du parti »’, a dit Sada Ndiaye, auteur de la proposition de loi qui a précipité le départ de Macky Sall à la tête de l’Assemblée nationale en 2008 et de sa démission du PDS dans la foulée.

La Loi dite Sada Ndiaye ramenait le mandat du président de l’Assemblée de cinq ans à un an.

L’ancien directeur de COUD rappelle avoir demandé Abdoulaye Wade d’investir les fils du terroir s’il veut  avoir des voix dans le Fouta. « ’Mais les manœuvres de nos camarades du parti ont agi autrement, résultat le PDS est arrivé dernier dans cette contrée du Sénégal »’, confie-t-il.

« ’Plus grave »’  encore, selon lui, Me Abdoulaye Wade, reçu à Touba, l’a simplement oublié en présentant la délégation qui l’accompagnait. « ’Il a présenté tout le monde sauf moi »’, dit-il.

Une autre source proche du maire de Nguidjilogne indique que deux chefs religieux, Madani Tall et le Khalifa de Médina Gounass, ont joué un grand rôle pour le rapprochement entre Macky Sall et Sada Ndiaye. Le PDS a convoqué ce samedi à 14h tous les membres du bureau politique pour statuer le cas de Sada Ndiaye.

Pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here