Sa maison démolie, Me Moussa Bocar Thiam accuse Mamour Diallo et le Président malien IBK

0
383

La maison de l’avocat et homme politique, Me Moussa Bocar Thiam, sise aux Almadies, a té détruite . Selon seneweb, ce sont les agents de la Direction de la surveillance et de la conservation des sols (Dscos) qui sont, présentement à l’oeuvre. Ils sont bien encadrés par des éléments de la gendarmerie.

Joint au téléphone, l’ancien porte-parole adjoint du Ps, présentement en France, qui dit avoir acquis la parcelle “légalement”, a accusé l’ancien Président malien, Ibrahima Boubacar Keita, Mamour Diallo et autres tiers, d’être derrière cette “mascarade”.

“Ils veulent confisquer un bien acquis légalement par un digne citoyen sénégalais pour le confier frauduleusement à un étranger”, a-t-il dénoncé.

“Par acte administratif N°60 bis du D.Dk/ADD du 1er décembre 1993, Babacar Ndiaye a été autorisé d’occuper la parcelle. Mais, par un autre acte administratif du 1er aout 2010, ce dernier m’a cédé, les droits, peines et soins sur ladite parcelle. Cette décision a été enregistrée par le chef du bureau de recouvrement de Ngor Almadies sous le numéro 199VE IV F 29 CASE 199 “, a-t-il.

Mieux, d’après toujours Me Thiam, “au préalable, une demande d’autorisation de cession des peines et soins avait été adressée le 31 juillet 2010 à monsieur Sidy Diakhaté, receveur des domaines de Ngor Almadies”. A la suite de cette transaction, il dit y avoir édifié des impenses en clôturant la parcelle.

Plainte contre Ibk, Mamour Diallo pour “corruption, concussion…”

L’ancien socialiste avait, via son avocat, Me Cheikh Amadou Ndiaye, déposé une plainte adressée au doyen des juges, le 29 juillet dernier, avec constitution de partie civile, contre Mamour Diallo, Ibrahima Boubacar Keita et autres pour “corruption, concussion, association de malfaiteurs et enrichissement illicite”.

Il relève de cette plainte qu'”à la suite d’une opposition-annulation du 5 décembre 2017 servie par le sieur Rassoul Johnson, le conservateur de la propriété foncière a inscrit une charge sur le lot 15 du Titre foncier (Tf) 7661 NGA. Mais, poursuivant dans leur fraude, les susnommés ont changé de fusil d’épaule et reviennent encore à la charge en prétendant maintenant que le lot 15 a été attribué au nommé Ibrahima Boubacar Keita sur instruction”.

Thiam estime donc, qu'”il est tout de même grave de délivrer frauduleusement un bail à Ibrahima Boubacar Keita, Président du Mali qui ne peut, en aucun cas, se prévaloir d’un droit de bail sur une parcelle qu’il n’occupe pas”. Sur place, les occupants, tous membres de la famille de Thiam, ne savent plus à quel saint se vouer.

Sa maison démolie, Me Moussa Bocar Thiam accuse Mamour Diallo et IBK
Sa maison démolie, Me Moussa Bocar Thiam accuse Mamour Diallo et IBK
Facebook Comments