Richard Overton, l’homme le plus âgé des États-Unis décède à 112 ans

0
348

L’ancien combattant américain le plus connu de la Seconde Guerre mondiale, qui serait également l’homme le plus âgé des États-Unis, est décédé au Texas à l’âge de 112 ans.

Richard Overton a servi dans une unité entièrement noire de l’armée pendant trois ans et a participé à des opérations de combat et à des débarquements sur la plage dans le Pacifique pendant la guerre.

Il a été honoré en 2013 par l’ancien président Barack Obama lors de la Journée des anciens combattants.

Il attribuait à Dieu sa longue vie – bien qu’il ait aussi déclaré que le whisky et les cigares avaient joué leur rôle.

« J’ai commencé à fumer des cigares quand j’avais 18 ans, je suis toujours un fumeur. Douze par jour », aurait-il déclaré à la télévision locale.

Il avait la trentaine lorsqu’il s’est porté volontaire pour l’armée. Il était présent à Pearl Harbor peu de temps après l’attaque japonaise en 1941.

« Il était présent à Pearl Harbor lorsque que les cuirassés brûlaient », a dit M. Obama à propos d’Overton en 2013. « Il était présent à Okinawa. Il était présent à Iwo Jima. »

Né en 1906, il a passé la majeure partie de sa vie à Austin, et pour son 111e anniversaire l’an dernier, le conseil municipal d’Austin a renommé la rue où il avait vécu pendant plus de 70 ans Richard Overton Avenue.

« Avec son esprit vif et sa gentillesse d’esprit, il a touché la vie de tant de gens, et je suis profondément honoré de l’avoir connu », a déclaré jeudi dernier le gouverneur du Texas, Greg Abbott.


Facebook Comments