Révision des listes électorales : La CENA investit le terrain

0
203
Advertisement

Le président de la CENA, Doudou Ndir, et son équipe, dans leur mission de contrôle et de supervision de l’ensemble des opérations électorales, se déploient sur le terrain. “Dans le cadre de la révision des listes électorales, le président de la CENA effectuera, dans la journée du vendredi 20 août, prochain, une tournée d’inspection auprès de certaines commissions administratives installées dans les départements de Dakar, Pikine et Keur Massar”, renseigne le document dont Leral a copie.

Cette visite qui s’inscrit dans une tradition désormais bien établie, permettra à la CENA, parallèlement aux rapports réguliers de ses représentants sur le terrain, d’avoir une perception directe de la situation de la révision des listes électorales et d’échanger avec les membres des commissions administratives (CA)“, poursuit le document.

Publicité

Le processus entamé fin juillet dernier, consiste au niveau des commissions à procéder à l’inscription de nouveaux électeurs, à la prise en charge des demandes de changement de circonscription ou d’adresse électorale ainsi que la radiation d’électeurs décédés, frappés d’incapacité etc.

La CENA, créée en 2005, contrôle et supervise l’ensemble des opérations électorales et référendaires. Elle veille, en particulier, à leur bonne organisation matérielle et y apporte les correctifs nécessaires à tout dysfonctionnement constaté.

Le gendarme fait également respecter la loi électorale de manière à assurer la régularité, la transparence, la sincérité des scrutins, en garantissant aux électeurs, ainsi qu’aux candidats en présence, le libre exercice de leurs droits. Ses membres sont obligatoirement présents à tous les niveaux de conception, d’organisation, de prise de décision et d’exécution, depuis l’inscription sur les listes électorales jusqu’à la proclamation provisoire des résultats.

Et, en cas de non-respect des dispositions législatives et règlementaires relatives aux élections par une autorité administrative, la CENA, après mise en demeure, peut prendre des décisions immédiatement exécutoires d’injonction, de rectification, de dessaisissement, de substitution d’action dans le cadre des opérations électorales, nonobstant son pouvoir de saisine des juridictions compétentes.

La visite de Doudou Ndir et Cie intervient au moment où le champ politique est en bouillonnement. Des opposants à l’instar du leader de Pastef / Les Patriotes, Ousmane Sonko, criant à la fraude, ont exprimé leur intention de bloquer le processus. Face à ces accusations, Zahra Iyane Thiam et ses camarades de la Task force républicaine, demandent “aux responsables et militants de la majorité présidentielle (BBY) de ne pas se laisser divertir et de rester focus sur le travail d’encadrement des militants et citoyens dans la paix et la concorde“.

Pub