Révélation d’un docteur des Lgbt : « 80% des h0m0sexuels sénégalais sont bis3xuels, ils ont des femmes et des enfants »

0

« Quatre vingt pour cent (80%) des homosexuels du Sénégal sont des bisexuels, ils sont mariés et ont des enfants ». C’est ce que révèle le Docteur D, médecin des Lgtb « Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres » qui s’est confié à L’Observateur.

L’histoire des associations dites Lgbt a fait un grand bruit depuis la révélation de leur existence par l’Ong Jamra suite au tee-shirt porté par le chanteur Wally Seck. Dans un entretien avec L’Observateur, un Dr des Lgbt fait des révélations fracassantes.

« Au Sénégal, nous avons surtout affaire à des bisexuels. 80% des Lgbt sont bisexuels. Des hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, mais également avec des femmes, qui peuvent se marier et avoir des enfants », a révélé le médecin des Lgbt.

Il a ajouté : « Donc, c’est une question de santé publique. Je pense que n’eut été le VIH Sida, ces groupes n’intéresseraient personnes. Ce sont des gens extrêmement vulnérables à la maladie et nous partageons cette société avec eux. On ne sait pas qui et qui. Les protéger indirectement, c’est nous protéger ».

À en croire Dr D., les endroits comme les Daara (école coranique), les internats, le milieu carcéral, sont des niches pour homosexuels.

« Là où il y a de la promiscuité avec des gens de même sexe, il y a des risques (…). Parce qu’à un certain âgé, les gens cherchent à assouvir leur pulsion sexuelle n’importe comment. Et, les endroits comme les Daaras, les internats, le milieu carcéral, sont des niches pour homosexuels », a-t-il conclu.

Pressafrik

Facebook Comments