Rapport de l’ARMP: Le Coud s’explique sur les 140 millions

0
39

Le Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (Coud) s’explique sur l’écart de 120 millions du marché de fournitures de bureaux. En l’espèce le COUD a publié dans son PPM 2017 un appel d’offres relatif à la fourniture de matériels et mobiliers de bureau estimé à 140 Millions.

Les autorités du Coud disent avoir publié conformément au code des Marchés publics, dans son Plan de passation de marché (PPM 2017) un appel d’offres relatif à la fourniture de matériels et mobiliers de bureau estimé à 140 Millions. Après le lancement de l’Appel d’offres ouvert, le 23 Mars 2017 a enregistré 10 candidats dont les propositions de prix variées entre 19 116 000F TTC et 58 311 470F TTC.

L’offre conforme la moins disante a été retenue, notamment les 19 116 000 F. Le Coud soutient que cette décision est confirmée par la Direction Centrale Des Marchés Publics (DCMP). Dans tout ce processus, le seul grief de l’auditeur est relatif à «une lenteur dans le déroulement des procédures».

D’ ailleurs, selon le Coud l’auditeur conclut ceci : «le Coud s’est conformé de manière satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics.»

En définitive le rapport n’a jamais mentionné, ni dans le tableau de « Synthèse des non conformités et recommandations » ni dans le tableau des « Violations ou non conformités permettant d’apprécier le niveau de satisfaction de la procédure.. » ce que ces personnes mal intentionnées veulent faire croire à l’opinion. 

Ce que l’auditeur a expressément dit est que  « A notre avis, au vu des points ci-dessus, le Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) s’est conformé de manière satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics.» 

Facebook Comments