Qualif Mondial 2022 : la RDC n’y arrive toujours pas, le Mali manque le coche

0
186
Advertisement

En déplacement, la RD Congo (1-1 au Bénin) et le Mali (0-0 en Ouganda) ont concédé le match nul ce lundi dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2022.

Bénin 1-1 RD Congo (Groupe J)

Publicité

Dos au mur après son match nul à domicile contre la Tanzanie (1-1), la RD Congo a dû se contenter d’un nouveau partage des points face au Bénin (1-1) à Cotonou. A défaut de les relancer, ce résultat maintient en vie des Léopards qui n’avancent pas, tandis que les Ecureuils accentuent provisoirement leur avance en tête du groupe J en attendant Tanzanie-Madagascar mardi.

La partie avait pourtant très bien débuté pour les hommes d’Hector Cuper, qui, comme face à la Tanzanie, prenaient les devants grâce à leur duo Bakambu-Mbokani. Côté droit, l’ancien Sochalien déposait Hountondji avant de centrer pour son aîné qui s’imposait dans les airs et concluait de la tête à bout portant (0-1, 12e). Son 2e but en 2 matchs depuis son grand retour ! Sans forcer, les visiteurs étaient ensuite peu inquiétés par des Ecureuils peu inspirés, mais il suffisait d’une action pour tout changer. Sur un centre, Dorémus trouvait Adéoti, qui profitait de l’apathie de la défense congolaise et surtout de la sortie ratée de Kiassumbua, pour égaliser d’une tête rageuse (1-1, 33e).

Les Congolais ripostaient sur une reprise d’Akolo qui passait juste à côté mais ce sont surtout les hommes de Michel Dussuyer qui se montraient les plus menaçants et Kiassumbua se rattrapait superbement en effectuant une sortie pour contrer une tête de Mounié. En revanche, les Léopards n’y étaient plus du tout au retour des vestiaires et le danger ne cessait de se rapprocher du but de Kiassumbua, sauvé par son poteau sur une tête de Dossou. Malgré la sortie sur civière de Bakambu, blessé, les Congolais terminaient ensuite mieux la partie et poussaient durant le dernier quart d’heure pour tenter de reprendre les devants. En vain. Et c’est au contraire Mounié, dont la tête passait de peu à côté, qui se montrait le plus dangereux.

Le classement : Bénin 4 pts, RDC 2 pts, Tanzanie 1 pt (-1 match joué), Madagascar 0 pt (-1 match joué)

Ouganda 0-0 Mali (Groupe E)

Après sa victoire face au Rwanda (1-0), le Mali a été freiné sur le terrain de l’Ouganda (0-0). Il ne s’agit pas d’un mauvais résultat en soi pour les Aigles, seuls en tête du groupe E en attendant Rwanda-Kenya mardi, mais les visiteurs auront tout de même des regrets car ils ont dominé le match.

Sur une pelouse complètement détrempée suite à un orage, la partie commençait sur des bases difficiles avec un jeu très brouillon et haché par de nombreuses fautes, souvent ougandaises. Celles-ci permettaient toutefois aux Aigles d’obtenir des coups de pied arrêtés intéressants et Samassekou se montrait menaçant à deux reprises de la tête mais sans attraper le cadre. Même si les Cranes tentaient de riposter sur des frappes lointaines, ce sont bien les hommes de Mohamed Magassouba qui se montraient plus convaincants.

L’ascendant en faveur des Maliens se faisait encore plus sentir au retour des vestiaires et Juuko était exclu après un coup de coude dans le visage d’Ibrahima Koné (65e). Malgré leur supériorité numérique, les Aigles ne parvenaient pas à faire sauter le verrou adverse et c’est au contraire Mounkoro qui devait rester vigilant pour repousser un coup franc ougandais qui retombait dans sa lucarne. Dommage pour le Mali qui aura payé son manque d’impact offensif dans la zone de vérité…

Le classement : Mali 4 pts, Ouganda 2 pts, Kenya 1 pt (-1 match joué), Rwanda 0 pt (-1 match joué)

Pub