Projet de construction de la mosquée d’El Hadj Oumar Tall : la collecte de fonds lancée !

0
146

La mobilisation de fonds démarre pour le projet de reconstruction, d’extension et de modernisation de la grande mosquée Cheikh Oumar Foutiyou Tall. Suite à l’appel qu’il a lancé, invitant l’ensemble des musulmans du Sénégal, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique à apporter leurs contributions, Thierno Madani Tall a présidé une journée de collectes, ce dimanche 7 juillet.

« La première d’une série de manifestations pour vraiment mobiliser les fonds pour la reconstruction, l’extension et la modernisation du complexe islamique multifonctionnel El Hadji Oumar Foutiyou Tall, indique Cheikhou Oumar SY, membre de l’Association des amis de Cheikh Omar Tall (Ahbab). Ce ne sera pas un petit projet. Donc, le Khalife Thierno Madani Tall, sous l’autorité du Khalife général de la famille omarienne, Thierno Bachir, a initié un certain nombre d’activités. Aujourd’hui, nous avons fait appel à tous les Sénégalais pour qu’ils apportent leur participation symbolique. Parce que c’est de la même manière que Thierno Mountaga avait initié ce projet-là. Vous avez déjà l’école, qui a commencé, qui est multifonctionnelle mais vous aurez une superficie plus élargie sur plus de 2 mille m2 de construit et modernisé avec une tour, qui va permettre à tous de venir visiter mais surtout participer à préserver l’héritage de Cheikh Oumar Foutihou. Le pari est de faire un centre islamique culturel, qui va rehausser non seulement l’Islam pour l’Afrique, mais aussi être un centre panafricain avec une bibliothèque numérique, une régie, un centre socioculturel. »

Déjà, Thierno Madani a déposé sur la table une enveloppe de 50 millions de F CFA. Serigne Mbaye Abdou dit « Ndiol Fouta » a apporté la contribution de Tivaouane. Egalement présent, le grand serigne de Dakar par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale, Abdoulaye Makhtar Diop, a remis sa participation. Pris par la ferveur, des anonymes n’ont pu s’empêcher, eux-aussi, de mettre la main à la poche. La prochaine étape de cette série de collectes est celle consacrée exclusivement aux femmes avant la jeunesse omarienne. La diaspora n’est pas en reste. Un compte bancaire est ouvert pour la mobilisation des fonds.
Les travaux sont estimés à près de 5 milliards de F CFA.

Facebook Comments