Procès de l’affaire Sankara au Burkina : les plaignants indemnisés jusqu’à 50 millions de FCFA

142
Advertisement

Au Burkina Faso, le tribunal militaire de Ouagadougou a donné son verdict sur l’indemnisation des familles des victimes du coup d’État octobre 1987 (hier) mardi 10 mai : Blaise Compaoré, Hyacinthe Kafando, Gilbert Diendéré et les autres reconnus coupables condamnés à payer des sommes allant 2,5 à 50 millions de francs CFA à chacun des ayants droits des douze autres victimes au titre des préjudices moraux et économiques.

La famille a demandé et obtenu le paiement d’un franc symbolique au titre du préjudice moral. Mais le tribunal a rejeté la demande de restitution des biens personnels du président et la délivrance d’un certificat de décès conforme aux causes du décès.

Publicité
Pub