Probable fin de tension entre Rewmi et l’APR : Macky et Idy actent un « New Deal » pour les élections locales

0
193
Advertisement

C’est probablement la fin de tension entre Rewmi et l’APR où des tiraillements et des « lancées de missiles » ont été notés ces temps derniers. Macky et Idy ont acté un « New Deal » pour les élections locales. Selon une source jugée digne de foi de emedia, une décision a été signée hier vendredi entre les leaders de Rewmi et de l’APR. Voilà un coin du voile de ce nouveau pacte…

Selon des informations recueillies, Macky et Idy ont fait leurs choix sur Thiès. D’après emedia, Idrissa Seck récupère la ville, se maintient dans les trois communes , tandis que Macky Sall et l’Apr se consolent du conseil départemental.
*En cas de victoire de la mouvance présidentielle*, Idrissa Seck va récupérer la mairie de la Ville de Thiès dirigée par Talla Sylla, les communes de L’Est du nord et de l’ouest jusque-là dirigées par les partisans d’Idrissa seck vont revenir encore au Rewmistes.

Publicité

L’Alliance pour la république va devoir se contenter du conseil départemental dirigé jusqu’à présent par le président du conseil économique social et environnemental par ailleurs, président du Parti Rewmi. Et le poste devrait selon nos informations revenir à l’ancien directeur général de la poste Pape siré Dia membre de l’Apr.

Si pour le conseil départemental un coin du voile est levé sur le nom de celui qui sera le candidat de Bby, pour les communes et la ville c’est mystère et boule de gomme pour le moment.

Sauf coup de théâtre et rectificatif, leur source est formelle, les carottes sont cuites pour bon nombre de responsables Apr dans la capitale du rail qui avaient annoncé leur candidatures pour les locales ou leur candidature portée par des mouvements religieux et sociaux .

Mais certains observateurs de la scène politique Thiessoise avancent que BBY ira au locales avec des listes parallèles quid à recevoir des sanctions de leurs patrons politiques.

Pub