Présidentielle 2024 : Mimi Touré prend date

199
Advertisement

Dans sa fronde au sein de Benno bokk yaakaar, Aminata Touré a posé un nouveau jalon, vendredi. L’ancien Premier ministre appelle ses partisans à préparer l’élection présidentielle du 24 février 2024. Dans le groupe WhatsApp Mimi2024, elle a écrit : « Je voudrais tout d’abord vous remercier pour votre amitié et votre engagement sans faille à mes côtés.

Nous allons devoir rapidement passer à la phase active en vue des échéances politiques de 2024. Il faudra que chacun d’entre nous s’engage à mettre en place ses sections Mimi2024 sur le terrain avec la fiche qui sera partagée. Une fois remplie, elle sera sécurisée dans la base de données nationale. Ainsi, nous serons bien préparés pour la collecte de parrainage l’année prochaine. Comme nous le savons, la politique, c’est le terrain et la communication qui est bien portée par vous tous en ce moment. Qu’Allah nous renforce et nous accompagne vers la victoire ». Pour plus de détails, Aminata Touré donne rendez-vous ce dimanche 23 septembre, à 15h, lors d’un point de presse.

Publicité

Si certains pensent que la députée va démissionner, elle avait répondu à cette question en affirmant qu’elle comptait exercer pleinement ses fonctions. Et d’ailleurs, même si elle s’éloigne de Bby, elle ne voudrait pas prêter le flanc sur ce point, parce que tout député qui démissionne de son parti perd son mandat. La majorité pourrait alors sauter sur une telle occasion pour la faire quitter l’Assemblée. Mais, dans tous les cas, sa ligne semble être une défiance qui pourrait aussi porter préjudice à Bby d’autant plus qu’elle pourrait, dans les votes, faire perdre la majorité à Macky qui misait sur Pape Diop pour avoir son 83ème député. Le rendez-vous de dimanche est un pas de plus qui semble sceller (définitivement ?) ses relations politiques avec Macky Sall.

Pub