Portrait du prince de la Tijanya (Par Maam Cheikh)

0
255
Advertisement

A la citadelle du Califat, les âmes bien trempées ne cesseront d’entrevoir éternellement le visage du prince de la Tijanya. Mawdo avait eu raison de dédier la venue au monde de l’homme au bonnet carré au 35e vers de son bien connu Wassilatoul Mouna (taissir), en l’occurrence « Rabboune Tabaaraka Aw Rabboune Taqaddassa Aw Rabboune Ta Aalaa Oulouwwane Rabbi Yallahou », le nombre 35 ayant symbolisé par la suite le nombre d’années durant lesquelles Serigne Babacar Sy (rta) assura sa mission de Khalif au sein de Tivaouane (1922-1957).

Ababakar Sy (rta) est du rang des hommes que le divin a « taillé avec les traits de noblesse les plus remarquables qui soient ». La Tijanya, c’est le beau. Il a su l’incarner. Mieux, le fils de Mawdo a pu opérer une symbiose entre la djalalya heritee du père (attributs renvoyant au principe selon lequel une certaine rigueur justifie l’existence des valeurs) et la jamalya (dimension axée sur une noblesse et une beauté ne pouvant qu’être associées à une divine providence). « Être vêtu de la façon la plus élégante qui soit pour aller prier ! Le port altier satisfaisant le désir de rester humain et le geste de piété étant dédié au ciel « , nous dit Al Maktoum. Voilà pourquoi ses fidèles sont tout aussi séduits qu’objectivement attachés à sa cause.

Publicité

Serigne Babacar Sy (rta), c’est cet homme qui a su rendre à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qu’il exige d’une âme une fois façonnée. Écoutons les témoignages de personnes aussi illustres que la digne mère, le père et guide et le fils et compagnon de guerre :

 » Mon fils Ababakar Sy a remplit tous ses devoirs.  » Sokhna Rokhaya Ndiaye

« Il ne m’appartient pas de choisir mon successeur. C’est une question qui dépasserait largement mes prérogatives. D’autres que moi ont porté leur choix sur Ababakar.  » Seydil Hadj Malick Sy

 » Ababakar Sy est notre père. Fut-il dans sa tombe, nous continuerons à le glorifier pour l’éternité.  » Serigne Cheikh Ahmad Tidiane Sy

Maam Cheikh
Chroniqueur

cheikhahmad2@gmail.com

Pub