Pont de Foundiougne – Les prix du péage jugés trop chers

0
448
Advertisement

La section communale de Foundioungne (UNCS) dénonce les prix exorbitants du tarif du péage du pont. Pour traverser le pont, les motos doivent débourser 500 FCfa, les particuliers et les taxis, 2 000 FCfa. Les bus et les camionnettes sont obligés de payer 3 000 FCfa, tandis que les gros bus et gros-porteurs en auront pour 15 000 FCfa. Des tarifs que la section communale trouve élevés. Elle demande aux autorités compétentes de les revoir à la baisse. “enqueteplus”

Dans un communiqué signé par sa présidente Fatou Sall, l’UNCS dénonce, en outre, ‘’avec la plus grande vigueur, la fourberie et la duperie de l’entreprise Keur Cheikh Momar dont le propriétaire est Momar Diop, sous-traitant de Henan Chine, constructeur du pont à péage de Foundiougne’’.

Publicité

Selon Mme Sall, 280 ouvriers et autres employés se voient refuser par ce dernier le paiement de leurs indemnités de contrat. Ces employés se plaignent également du non-règlement des cotisations de l’Ipres par l’entreprise Keur Cheikh Momar.

Cette situation, explique-t-elle, menace la paix et la stabilité sociale de la commune de Foundioungne. C’est pourquoi elle demande aux autorités de trouver une solution aux problèmes de ces travailleurs. Elle attend aussi du procureur de la République, de s’autosaisir pour abus de biens sociaux en raison du non-versement des cotisations de l’Ipres qu’il retire aux employés.

L’UNCS demande, par ailleurs, à Sénégal Dem Dikk, d’ouvrir une ligne Dakar – Foundioungne – Karang, sollicitée par les usagers.

Pub