Plus de 42% des ménages ruraux ont accès à l’électricité

0
103

Le Directeur de l’électricité au ministère du Pétrole et des Energies, Ibrahima Niane a révélé hier, à Mbour que «plus de 42% des ménages sénégalais en milieu rural, ont accès à l’électricité»

«Actuellement, si on se base sur les statistiques existantes au Sénégal, il y a, à peu près, 42 à 43% des ménages sénégalais qui ont accès à l’électricité. Parce que la problématique est plus importante à ce niveau-là. Ce qui veut dire qu’il y a une bonne partie des ménages qui n’a pas encore accès à l’électricité», a dit  M. Niane.

Il s’exprimait dans le cadre de la deuxième réunion du cadre de concertation pour l’électrification hors réseau. Une rencontre qui s’est tenue dans les locaux du groupe «Nadji-bi», spécialisé dans la fabrication de produits solaires.

Il a également expliqué qu’à travers, le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) où il y a un volet important d’électrification rurale «l’Etat du Sénégal est en train de développer des projets et programmes dont les financements déjà mobilisés, permettront d’atteindre les objectifs fixés»

Niane a expliqué que son ministère a d’ailleurs mis en place «une commission en charge du développement de la synergie des interventions des différents acteurs et une autre en charge du développement du marché de l’électrification hors réseau», entre autres initiatives.

Pour l’année 2019, a-t-il signalé, un plan d’action a été élaboré pour que l’électrification hors réseau soit redynamisée davantage au Sénégal, dans la perspective du programme d’accès universel à l’électricité pour lequel le gouvernement s’est fixé un objectif à l’horizon 2025.

Selon lui, avant 2014, le taux d’accès à l’énergie électrique était de 31% en Afrique sub-saharienne. Des initiatives sont en train d’être prises pour que ce taux soit à 100% après 2025, a-t-il fait savoir.

De même, Ibrahima Niane a annoncé le financement, par la Grande-Bretagne, d’un projet intitulé «Compact énergie Sénégal», et le projet «Power Africa» avec l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), dans le cadre de l’électrification hors réseau.

«Au Sénégal, au-delà de cet appui que nous comptons mobiliser à travers ces différents partenaires, il y a des entreprises très dynamiques qui évoluent dans ce créneau comme +Nadji-bi Group+, qui apportent une innovation majeure avec un soubassement local», a-t-il fait noter.