Paul Biagui : « Sadio Mané atteint le statut envié de joueur de classe mondiale »

0
1044

Soulier d’or avec 22 réalisations cette saison en Premier League,Sadio Mané a fait taire les plus sceptiques. En atteste ce bel hommage rendu par Paul Biagui, chroniqueur sportif vivant aux Etats-unis. Enfin l’attaquant sénégalais fait étalage de tout son talent. Comme une prise de conscience, Sadio Mané a tenu la dragée haute à tous ses potentiels concurrents et porté comme un vrai leader Liverpool. Et cela mérite que les férus de foot s’y attardent:

  » Il y a quelques mois, en train de bavarder avec un collègue journaliste, j’exprimais ma frustration face à ce que je percevais alors, être un manque de constance et d’ambition dans le jeu de Sadio. Pour moi,  comparé à Roberto Firmino et Mo Salah ses coéquipiers de la ligne d’attaque à Liverpool,  son énorme potentiel et son jeu perfectible n’avaient  pas d’égal. Cependant à l’époque son incapacité déconcertante à marquer malgré de nombreuses opportunités et surtout sa fâcheuse habitude à rater l’immanquable m’avaient rendu sceptique quant à sa capacité de hisser son niveau afin d’être reconnu comme l’un des attaquants les plus racés et décisif du moment .

Cinq mois plus tard, je suis aujourd’hui en train de bouffer mes mots (la tarte de l’humilité comme on dit ici) et de tirer mon chapeau au roi Sadio. Depuis Décembre Il a tout simplement été superbe et a presque tout seul réussi à porter les espoirs de titre de Liverpool en marquant à volonté. Terminer meilleur buteur (aux côtés de Mo Salah et de PE Aubameyang ) en Premier League anglaise avec 22 buts est sans doute l’une des meilleures performances individuelles réussies par un footballeur sénégalais en date. Il l’a fait sans tambours ni trompettes avec classe, avec détermination, en restant à l’écart des projecteurs. Avec le terrain comme principal mode d’expression Il s’est révélé cette saison comme un attaquant incisif sans relâche , tourmentant les défenses adverses avec sa rapidité, sa technique, sa capacité de percussion et son jeu sans ballon dans les espaces.

Une saison somme toute mémorable à tout niveau, faisant de lui la principale cible estivale des grands comme le Réal de Madrid, Barcelone, le Bayern de Munich – même si ce ne sont que de simples spéculations – Sadio a déjà, sans chauvinisme de ma part, atteint le statut envié de joueur de classe mondiale. J’espère seulement qu’il remportera un trophée á l’issue de cette saison 2019 soit avec Liverpool à la Finale de la Champions League, soit avec le Sénégal cet été à la La Coupe d’Afrique des Nations.

Il deviendrait ainsi un sérieux candidat non seulement pour le titre de joueur africain de l’année, mais aussi pour le « vrai » ballon d’or , celui de France-Football. Dans tout sport, devenir légendaire, être cité parmi les meilleurs de tous les temps passe par remporter un (des) trophée (s) majeur (s). Espérons que 2019 débutera la légende de Sadio Mané au Panthéon des meilleurs. En tout cas toutes mes félicitations á lui pour cette saison au sommet qui rends ses compatriotes fiers á plus d’un titre. »

Paul Biagui, chroniqueur sportif ( biagui.paul@gmail.com)

Facebook Comments