PASTEF – Keur Massar en crise : Birame Souleye DIOP au banc des accusés

0
146
Advertisement

Les investitures aux prochaines élections locales commencent à entamer la cohésion de certaines formations politiques. Et le parti Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) n’est pas épargné.

A Keur Massar, des militants ont fait face à la presse pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme une crise profonde que vit le PASTEF dans cette commune. Et c’est l’administrateur général du parti qui est accusé.

Publicité

En effet, selon leur porte-parole Babacar MBAYE, « Birame Souleye a organisé une assemblée générale virtuelle pour imposer ses candidats ». Une posture qui consiste à parachuter des personnes qui sont considérées comme ses poulains et qui aspirent à diriger la commune.

« PASTEF est malade au niveau des communes de Keur Massar Nord et Sud à cause de Birame Souleye DIOP. Birame Souleye DIOP est la racine du mal du parti car il divise et fait du parachutage. La crise qui traverse le parti dans beaucoup de communes du pays est due aux manquements dans la gestion de l’administrateur général. Car la façon dont il administre le parti est aux antipodes des statuts et du règlement intérieur du parti. A Keur Massar Nord, il a validé des cellules que l’ex bureau communal de PASTEF Keur Massar n’a jamais installées. A travers cet acte machiavélique de la part de Birame Souleye DIOP et d’autres responsables du parti au bureau national qui œuvrent dans ce forfait avec lui, à savoir Cheikh Aliou BEYE qui veut prendre les rênes de la commune de Diamaguene Sicap Mbao. Il est important d’édifier les Sénégalais sur ce qui passe dans ce parti », déclare le porte-parole des Patriotes.

Par ailleurs, Babacar MBAYE interpelle le leader du PASTEF pour son implication directe pour le règlement de ce problème qui plombe la bonne marche du parti.

WALFNet

Pub