Papis Konaté :« Le Sénégal n’a pas de politique culturelle »

0
146

« Le Sénégal n’a pas de politique culturelle ». Le cri de cœur est d’un acteur majeur de la musique sénégalaise. Il en dit long sur la désolation, la frustration de Papis Konaté sur la manière dont l’Etat mène la politique culturelle au Sénégal.

Musicien, arrangeur, producteur, Papis Konaté est bien connu dans le milieu de la musique sénégalaise. L’homme a travaillé avec pratiquement tous les musiciens sénégalais. Mais il trouve qu’à l’instar des autres pays, l’Etat ne soutient pas, comme il se devait, la musique sénégalaise, par ricochet, les artistes.

« Dans les autres pays où la musique est très en avance, l’Etat appuie bien les artistes. Je prends mon exemple. Avec tout ce que j’ai fait dans la musique, je n’ai jamais bénéficié d’une subvention dans le domaine de la culture », regrette l’artiste qui était de passage à Itv. Pour lui, il y a une très mauvaise communication au niveau du ministère de la Culture qui fait que les subventions qui y existent, n’arrivent jamais aux ayants droits.

« Au niveau du ministère de la Culture, ce sont les gens qui vivent de la musique, et non ceux qui la font vivre, qui créent des dossiers pour bénéficier de ces subventions. Ils sont forts dans ce domaine. Les gens font des deals autour de ces subventions. C’est pourquoi vous attendez toute sorte de festival qui n’ont aucun sens », a-t-il dénoncé.

Par rapport au contexte de la Covid-19 où presque tous les musiciens étaient en chômage techniques, Papis Konaté déplore les sommes dérisoires qu’ils ont reçues. « Le président de la République a sorti 3 milliards de F CFA pour appuyer le monde culturel. Chaque artiste a eu 126 mille F CFA. Ce n’est pas joli », regrette-t-il

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here