Pape Diop révèle : “Certains députés épousaient des femmes au bout de 06 mois pour les faire voyager”

0
194
Advertisement

L’ancien président de l’Assemblée nationale Pape Diop s’est prononcé sur le trafic présumé de faux passeports diplomatiques à l’occasion de la visite pré-magal de la délégation de la coalition de l’opposition regroupée autour du PDS, du CRD et de la coalition Jotna et des alliés du PDS AJ/PADS. Accroché par Seneweb, le leader du Parti Bokk Gis Gis, trouvé dans son véhicule, a fait des révélations révélations explosives sur certains députés. 

“On m’a informé que l’affaire ne concerne pas seulement les deux députés cités. Certains parlementaires épousaient des femmes au bout de 06 mois pour les faire voyager. Après ils vont présenter leurs certificats de divorce en vue de marier d’autres candidates à l’émigration” lâche l’ancien président de l’Assemblée nationale sous le magistère des libéraux. 

Publicité

Poussant le bouchon plus, le député Pape Diop exige l’audit de l’attribution des passeports diplomatiques de l’an 2000 à nos jours. Ainsi, toute personne impliquée dans ce trafic doit être mise à la disposition de la justice. 

“Mon avis est que la justice se saisisse de l’affaire et que le peuple soit éclairé. Mais ce qu’on est en train de dire c’est du palabres. Il faut que l’immunité parlementaire de ces députés soit levée et qu’ils soient livrés à la justice” réclame le président de Bokk Gis Gis. 

Évoquant la visite de la coalition du Pds et compagnie, le porte-parole du jour a déclaré que les membres de leur délégation ont été très bien accueillis et leur message a été bien compris respectivement par le khalife et Cheikh Bass. 

” Nous allons en coalition vers ces élections. Mais nous souhaitons d’abord que ces échanges électoraux se passent dans la paix, la transparence, le respect de l’autre parce que ce Sénégal nous appartient à nous tous. En tant qu’ acteurs politiques, nous devons essayer de changer les comportements. C’est ce message que nous avons fait passer au khalife” a-t-il expliqué. 

Interpellé sur la bipolarisation de l’opposition, Pape Diop dira que la presse en un moment donné, s’est focalisé sur une seule coalition de l’opposition, ce qui était pratiquement impossible. 

“Si nous avons réussi à faire une coalition, il y aurait beaucoup de listes concurrentes venant des flancs de l’opposition, parce que tout le monde ne se trouverait pas dans les mêmes listes et des consensus forts ne seraient pas dégagés. C’est pourquoi depuis le début, j’étais contre la mise en place d’une seule unité de l’opposition” conclut Pape Diop.

Pub