Oumar Sarr : «Karim Wade est électeur et éligible»

0
634

Suite au rejet de l’inscription de Karim Wade sur les listes électorales, le Parti démocratique sénégalais (Pds) est monté au créneau pour rétablir «sa» vérité. En conférence de presse aux allures d’un meeting politique, ce mardi, Omar Sarr et Cie ont battu en brèche les déclarations selon lesquelles leur candidat à l’élection présidentielle prochaine n’est pas sur les listes.

«La cause est donc entendue et il est définitivement établi, à l’égard de tout le monde, que Karim Wade n’a perdu aucun de ses droits civils, civiques et de famille. Il est électeur et éligible, ce que par ailleurs avait confirmé l’ancien Garde des Sceaux, ancien ministre de la Justice, Sidiki Kaba», a déclaré Oumar Sarr, sous les cris et les applaudissements des militants et sympathisants du Pds, venus massivement prendre part à la rencontre.

«La commission administrative du Koweït n’a notifié à Karim Wade aucun rejet, refus d’inscription ou radiation; au contraire c’est un récépissé qui lui a été délivré le 16 février 2018, confirmant ainsi son inscription sur la liste électorale», renchérit le coordonnateur du Pds. Qui ajoute que la commission administrative siégeant à l’ambassade du Sénégal au Koweït ou les services centraux du ministère de l’Intérieur, est forclose à la date du 2 juillet 2018 à évoquer le rejet d’une demande d’inscription sur la liste électorale, matérialisée depuis le 16 avril 2018 et qui est devenue définitive.

«La commission agissant hors délai, est irrecevable et n’a aucune compétence pour procéder à la modification, au changement de statut ou à la radiation de Karim Wade du fichier électoral; la révision du fichier électoral étant terminée depuis le 30 avril 2018. Au demeurant, notre candidat Karim Wade n’a reçu aucune notification d’une modification de son statut comme la loi l’exige», souligne Oumar Sarr.

Les militants libéraux, dopés par les déclarations de leur coordonnateur, crient à tue-tête. Des propos hostiles sont dirigés contre Macky Sall et son régime. Lorsque le calme revint dans la salle, le secrétaire général adjoint du Pds reprend la parole pour persister et signer que Karim Wade est bel et bien sur les listes.

Il argumente : «Karim Wade, candidat du Pds à l’élection présidentielle de 2019 est donc définitivement inscrit sur la liste électorale. Il dispose d’un récépissé en bonne et due forme délivré par la commission administrative du Koweït. Il n’a, et ne peut, ni être omis ni radié du fichier électoral. Même en faisant du ‘maa tay’ Macky Sall ne peut retirer son nom du fichier électoral.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here