Opinion – Wally Seck, les sites web et les anti-homos

0
191

Et si… Chaque sénégalais qui se sent outragé par les accoutrements et manières “efféminées” de Waly Seck porte plainte pour attentat à la pudeur et aux bonnes mœurs ? Et si… Chaque sénégalais qui se sent offensé par le “baiser” de ses danseurs porte plainte pour attentat à la pudeur et acte contre nature ?

On peut continuer les “Et si…” à l’infinie; Waly Seck en tant qu’artiste et créateur de tendances risquerait de se retrouver avec une tonne de plaintes…Pour dire que ce choix de traduire en justice journalistes et anti-homos pourrait être néfaste pour lui. Quelques fois, il faut laisser passer. Les actions en justice pour une célébrité, ouvrent des portes aux détracteurs et créent des effets inverses.

Waly Seck devrait mieux s’entourer de professionnels de la communication et de l’image. C’est de ce-la qu’il s’agit. De son image. Il est inadmissible qu’une star de sa dimension ne puisse avoir un préposé à la vidéo. Chaque image compte. De l’animation vidéo à son habillement. Le diable est dans le détail. Et au Sénégal, ces derniers jours… il se nomme Lobby Homosexuel. Un agenda pro-Lgbtq+ est imposé à notre pays. Toutes les personnes averties en connaissent la teneur et le planning. A défaut de s’engager ouvertement contre ce projet anti-valeur, Waly Seck-comme tout autre influenceur-devrait s’entourer de toutes les garanties pour ne pas être mis dans le lot des “ambassadeurs” de la cause des homos.

Ibrahima Diallo, Journaliste