OPINION – Non grand frère Sonko, je ne suis pas d’accord

0
350
Advertisement

Mon grand frère Ousmane Sonko,

J’ai suivi avec beaucoup d’intérêts ton allocution au domicile de Barthélémy Diaz. Tu as soumis une proposition de Pardon et de sortie sécurisée au président Macky Sall pour son après-régime afin de le laisser vivre tranquillement à Mermoz.
Ce dont je ne suis nullement d’accord. Abdoulaye Wade a gagné le pouvoir pour pardonner les 40 ans de dérives du régime socialiste. Macky Sall a gagné les élections avec des sacrifices et martyrs pour venir aussi pardonner les 12 ans de dérives du régime libéral dont il continue les crimes et scandales. Comme Wade prétextant l’argument de refuser se faire passer pour un rancunier

Publicité

Non grand frère, je ne suis pas d’accord. Il est temps que dans ce pays qu’on ait un Président qui sache faire la différence entre La Rancune et la Justice. La Rancune est un sentiment personnel et la Justice est pour le peuple, au nom de Dieu, au nom de l’Égalité et l’Étiqueté. Toujours pardonner les voleurs et criminels de la République doit cesser. Le peuple dans sa majorité attend des actions correctrices de tous ces pillages, spoliations, détournements d’objectifs et de biens publics.

Grand frère, la complaisance politique engendre l’hypocrisie politique qui à son tour assure la continuité du système que tu dis combattre. Donc tu n’as aucun droit de Faiblesse, de Compromis ou de Proposition à faire. Ce pays mérite un grand Ménage Politique et pour [le moment] tu tiens ce flambeau donc ressaisis-toi et serre ta ceinture car je ne te laisserai pas faire de cadeaux à Macky Sall, il ne le mérite pas. Le Sénégal et les sénégalais méritent la Justice dans sa plénitude et on s’y approche.

La Haute-Trahison de nos autorités a assez causé de pauvreté et précarité. Que tout le monde le sache, insha Allah ce pays se purifiera de ces idéologies souillées telles que le socialisme et le libéralisme. La Sénégalité primera au bonheur et la fierté des sénégalaises et sénégalais.

Pub