Nouveau DG du BOS : la montée en puissance d’El Ousseynou Kane

0
279

El housseynou kane est un juriste financier, natif de Bokidiawe. De 2014 en 2019 , il a eu à occuper trois fonctions dans une même direction. Retour sur le parcours exceptionnel de celui qu’on surnomme le bélier de l’arène politique.

Du secrétaire général au directeur général en passant par le directeur de cabinet du bureau opérationnel suivi du plan Sénégal émergent, El housseynou kane ne cesse de monter en puissance. Cela est dû à son professionnalisme intellectuel et surtout à sa bataille politique sans relâche. Tout a commencé en juin 2014 , l’homme quitte le pays de De Gaulle et atterrit dans le pays de la terranga, après des années d’absences.Son objectif : être candidat aux élections municipales de 2014. En effet, le Sénégal vient de mettre en vigueur l’acte 3 de la décentralisation. C’est avec un verbe facile, une discipline taillée, un esprit ouvert et intellectuel qu’El housseynou kane a pu convaincre hommes et femmes, jeunes et vieux en deux semaines de campagne. De dieri à Diediangol jusqu’au fin fond de dande maayo ses discours ont servi de leçons à ses populations longtemps oubliées . Malgré, sa belle et prestigieuse campagne électorale, l’homme n’a pas gagné les élections municipales de 2014.

Trois fonctions différentes dans une même direction de 2014 à 2019.

El housseynou kane a eu à diriger trois fonctions différentes dans une même direction en espace de cinq ans. Deux mois après les élections municipales de 2014, il a été nommé secrétaire général avant de briguer la fonction du directeur de cabinet du bureau opérationnel suivi du plan Sénégal émergent quelques mois après. Il fera plus de trois ans dans sa fonction de directeur de cabinet , malgré le changement de son ministre , il va maintenir sa fonction et travailler avec son nouveau boss cheikh kanté venu fraîchement du port autonome de Dakar.

Sa montée en puissance est due non seulement à son niveau intellectuel mais aussi à sa bataille politique sans relâche. On se souvient de sa forte mobilisation lors de la tournée économique du président Sall à Matam où Macky Sall a consacré plus de dix minutes avec ses militants et sympathisants et d’autres mobilisations qu’il ne cesse de mener pour peser son poids dans sa commune. En tout cas il pèse lourd.

Aujourd’hui, Bokidiawe vient une direction dans son histoire et esperons que cette dernière puisse ouvrir les portes fermées de l’émergence de notre cher fouta.

Zap Diallo, Nguenaaractu.com .

Facebook Comments