Nomination maire de Dakar – Ousmane Ngom : « Il ne faut pas confondre statut spécial et délégation spéciale »

0
77

L’ancien ministre de l’Intérieur sous l’ère Abdoulaye Wade est revenu sur le débats sur la désignation du maire de Dakar par décret. Dans un entretien accordé au journal Sud Quotidien, Ousmane Ngom déclare que ce débat n’est pas encore clair dans son esprit.

« Il ne faut pas confondre statut spécial et délégation spéciale. Délégation spéciale, veut dire que lorsqu’il y’a un dysfonctionnement au niveau de la collectivité territoriale ou bien au niveau de l’institution municipale, l’Etat central prend une mesure d’exception en nommant un haut fonctionnaire par décret pour diriger l’institution à la place du conseil qui a été élu. Statut spécial, ça veut dire tout simplement, il y’a des personnalités spéciales qui ont été élues au suffrage universel direct ou indirect avec à leur tête un maire qui dirige l’institution. 

Mais quand on parle de statut spécial, ça veut dire qu’il faut voir la répartition des compétences, des attributions et comment on peut justement bien les répartir entre l’Etat central et l’institution municipale pour que chacun puisse jouer pleinement son rôle ; pour qu’on sache qui doit rendre propre la ville, qui doit éclairer la ville, qui doit bien faire les routes, fleurir les carrefours, rendre agréable le cadre de vie.

Aujourd’hui, on ne sait pas qui fait quoi et ça pose beaucoup de problèmes. Donc, on peut parler de statut spécial lorsqu’on envisage de parler des compétences, des attributions, du renforcement de l’attribution des autorités municipales ou du renforcement de leurs compétences, de l’implication dans la gestion quotidienne de la vie des populations comme cela existe dans beaucoup de capitales du monde.

Que ce soit à Paris, à Londres, à New York, à Marseille, à Lyon ou ailleurs, on parle de statut spécial mais ça ne veut pas dire qu’il faut dégager l’équipe municipale pour nommer de hauts fonctionnaires qui vont venir gérer à leur place la ville. Toutefois, comme le débat est en cours, ce sont ces réflexions-là que je peux donner mais je ne peux pas aller plus loin… », a-t-il dit.

Facebook Comments