Nathalie Yamb: «Pour la sérénité et la prospérité des Africains, nous devons chasser la France de l’Afrique»

29
Advertisement

L’activiste panafricaniste, Nathalie Yamb poursuit son combat pour le départ de la France, ancienne puissance coloniale du Continent Africain.

Militante pour une Afrique affranchie de toute tutelle, Nathalie Yamb poursuit sans relâche son combat contre la présence française en Afrique. La militante panafricaniste a une nouvelle fois rappelé la nécessité pour les Africains de « chasser » l’ancienne puissance coloniale du continent noir.

«Pour la sérénité et la prospérité des Africains, nous devons chasser la France de notre continent: il ne faut plus d’entreprises, de lycées, d’instituts, d’ambassades, de média, de monnaie, de bases militaires, d’ONG française en Afrique. Le monde est vaste. Qu’ils aillent ailleurs», a écrit La Dame de Sotchi sur Twitter.

Publicité

En effet, cette réaction fait suite à une violation présumée de l’espace aérien malien par l’armée française. Le Mali a demandé le départ des forces françaises de son territoire après la détérioration des relations bilatérales entre Bamako et Paris suite coup d’Etat contre le régime d’Ibrahim Boubacar Kéita en 2020.

Le dernier acte en date est l’expulsion en janvier de l’ambassadeur français en poste à Bamako. Le gouvernement malien avait indiqué qu’il s’agissait d’une mesure de représailles suites aux propos jugés peu diplomatiques de Jean-Yves Le Drian, ancien chef de la diplomatie française à l’encontre des autorités maliennes de la transition.

Pub