Mondial 2022 : Les forces et les faiblesses des lions du Sénégal

121
Advertisement

Pour sa 3éme participation à une phase finale de Coupe du monde, le Sénégal et sa génération dorée auront un coup à jouer.

Le parcours de qualification :

Après 2002 et 2018, le Sénégal a validé son billet pour la Coupe du monde 2022, ce qui sera donc sa troisième participation à un Mondial. Les Lions, finaliste de la CAN 2019, arrivaient donc avec un statut de favori lors de leur qualification. Dans une poule composée du Togo, de la Namibie et du Congo, les hommes d’Aliou Cissé n’ont pas tremblé. Avec 5 victoires et un petit nul, le Sénégal a donc assuré tranquillement sa première place du groupe. Mais en Afrique, il faut aussi passer par un barrage face à un autre premier de sa poule. Comme à la CAN 2021, les coéquipiers de Sadio Mané sont tombés face à l’Egypte. Et comme lors de cette finale de Coupe d’Afrique, c’est le Sénégal qui a remporté la partie. Au terme d’une double confrontation disputée (0-1, 1-0) face à l’équipe de Mohamed Salah, la différence s’est faite lors d’une séance de tirs au but. Bis repetita avec la finale, Sadio Mané a envoyé les siens au Qatar en transformant le dernier penalty.

Publicité

Les qualités et les faiblesses

Pour cette Coupe du monde, le Sénégal arrive avec des certitudes. La première est celle d’avoir dans son effectif le meilleur joueur africain de l’année. Depuis plusieurs mois, Sadio Mané assume pleinement son statut de star dans l’effectif et continue d’être décisif quand son équipe a besoin. De manière générale, le Sénégal peut compter sur un effectif fourni et surtout très expérimenté à l’image de Koulibaly, Idrissa Gueye ou encore Edouard Mendy. Offensivement, Aliou Cissé a aussi de bons joueurs de ballon et le banc semble assez équilibré pour construire une équipe très cohérente et capable de réaliser une bonne performance au Mondial.

Mais attention, depuis le début de saison, Aliou Cissé doit se creuser la tête. Car dans son onze titulaire, les joueurs qui enchaînent les minutes en club se font rares. En défense, avec la blessure de Bouna Sarr, la situation de Saliou Ciss (sans club) ou encore un Edouard Mendy (devenu remplaçant), les choix deviennent compliqués. Même son de cloche au milieu avec un Pape Matar Sarr qui ne joue pas une minute à Tottenham ou bien Sadio Mané qui a encore du mal à pleinement briller du côté du Bayern Munich. Alors que le Mondial se jouera sans préparation, Aliou Cissé va vite devoir trouver un onze qui tienne la route physiquement…

Le sélectionneur : Aliou Cissé

Capitaine emblématique du Sénégal lors de la belle épopée au Mondial 2002, Aliou Cissé a débarqué à la tête de la sélection en 2015. L’objectif : faire enfin rayonner une équipe talentueuse sur le continent africain. Mais c’est finalement d’abord au Mondial 2018, que l’ancien du PSG a montré qu’il était capable de mener une équipe séduisante. Mais après l’échec en finale de la CAN 2019, Aliou Cissé a vu le vent tourner. Longtemps soutenu grâce à son bilan positif, il a fini par être lâché par les supporters mécontents par le jeu trop stérile de son équipe après 2019. Malgré ça, il n’a pas flanché. Et même si son équipe n’a pas toujours rassuré, loin de là, il a toujours su garder son groupe soudé. La victoire finale à la CAN 2021 est ainsi venue récompenser son travail. Et ce n’est pas un hasard si bons nombres de joueurs ont tenu à lui dédier la victoire finale. Les résultats parlent aussi pour lui. Le Sénégal va participer à sa 3eme Coupe du monde de son histoire. Les trois avec Aliou Cissé (une en tant que joueur, deux en tant que sélectionneur). Peut-être aussi sa dernière compétition avec les Lions. Et il y a de quoi finir sur une belle note.

La star : Sadio Mané

Évidemment, Sadio Mané sera très attendu lors de ce Mondial. Vainqueur du Ballon d’or Africain en 2022 et deuxième du Ballon d’Or derrière Karim Benzema, le nouvel attaquant du Bayern Munich est l’atout offensif numéro 1 de sa sélection et fait clairement partie des meilleurs joueurs du monde actuellement. S’il a encore du mal à briller en Allemagne actuellement, il reste toujours très performant avec le Sénégal où il trouve régulièrement le chemin des filets. Il est d’ailleurs récemment devenu le meilleur buteur de l’histoire du pays avec 33 buts en 91 sélections. Leader technique et homme important dans le vestiaire, il voudra faire passer un nouveau cap au Sénégal après avoir ramené la première CAN de l’histoire il y a moins d’un an.

L’attraction : Pape Matar Sarr

C’est un peu l’occasion rêvée pour lui de montrer de quoi il est capable à son entraîneur. Car depuis qu’il a brillé avec le FC Metz, Pape Matar Sarr connaît un coup d’arrêt. Transféré à Tottenham, il y a un an déjà, le jeune milieu sénégalais avait été décevant avec le FC Metz la saison dernière lors de son prêt. Cet été, Antonio Conte a déclaré vouloir compter sur lui et a donc refusé qu’il parte en prêt. Problème, depuis, le coach italien ne semble pas l’avoir dans ses plans et ne l’a pas fait jouer une seule fois depuis le début de la saison. Frustrant forcément pour le jeune gamin de Thiaroye mais une source de motivation supplémentaire pour montrer son talent au Mondial. Avec le Sénégal, Sarr a la confiance d’Aliou Cissé. Et avec la soif de temps de jeu, il pourrait être en feu sur cette Coupe du Monde.

Pub