Mondial 2022 : Le Ghana se réveille et offre à l’Afrique sa 3e victoire

51
Advertisement

L’équipe du Ghana s’est relancée dans le groupe H de cette Coupe du monde 2022, ce 28 novembre à Al Rayyan, en battant la Corée du Sud 3-2. Les Black Stars joueront la qualification pour les huitièmes de finale, le 2 décembre face à l’Uruguay.

Cette fois, l’équipe du Ghana n’a pas craqué comme elle l’avait fait (3-2) contre celle du Portugal, le 24 novembre dernier. Ou en tout cas pas dans les mêmes proportions que contre les Portugais. Face aux Sud-Coréens, seuls ses latéraux ont changé par rapport au premier match des Ghanéens, avec la présence de Gideon Mensah à gauche et de Tariq Lamptey à droite. Ces deux-là sont d’ailleurs très sollicités en début de rencontre. Les Sud-Coréens mettent sous pression leurs adversaires qui concèdent sept corners en l’espace de vingt minutes. Malheureusement pour les Taegeuk Warriors et heureusement pour les Black Stars, ceux-ci ne donnent rien.

Publicité

L’efficacité des Ghanéens est en revanche maximale avec deux buts inscrits en deux occasions, en première période. Tout d’abord sur un corner où le défenseur Mohammed Salisu profite d’un cafouillage pour marquer de près (0-1, 24e) ; un but validé malgré une main du milieu André Ayew et un recours à la VAR. Puis sur un centre travaillé de l’attaquant Jordan Ayew que le meneur Mohammed Kudus dévie légèrement de la tête (0-2, 34e)

Un Cho bouillant

La superstar sud-coréenne Heungmin Son et ses partenaires, pourtant auteurs d’un match nul 0-0 face à l’Uruguay, ont été méconnaissables durant cet acte.

Leur sélectionneur Paulo Bento a cependant fait les ajustements tactiques nécessaires, à la pause, visiblement. Car son équipe est métamorphosée offensivement en seconde période. Surtout l’avant-centre Guesung Cho. Après avoir perdu un premier duel avec Lawrence Ati Zigi (53e), le numéro 9 trompe ainsi deux fois d’affilée le gardien ghanéen, à chaque fois avec deux superbes coups de tête (58e, 61e).

Coup double de Kudus

En défense, c’est une autre histoire : sur un dédoublement prévisible, Gideon Mensah peut centrer tranquillement en retrait vers un Inaki Williams seul au point de penalty. L’avant-centre rate certes la balle mais pas Kudus qui se fait une joie de la propulser au fond des filets : 2-3, 68e.

La Corée du Sud n’a plus le choix : elle doit alors se ruer à l’avant. À la 75e minute, Lee Kang-In fouette un coup franc mais Ati Zigi plonge bien sur sa gauche et à la main ferme. À la 76e, un ballon est dégagé juste devant sa ligne par Salisu.

Otto Addo, le sélectionneur ghanéen, si décrié pour son inexpérience, choisit cet instant pour multiplier les changements. Cela permet à ses protégés de reprendre momentanément pied. Malgré plusieurs chaudes alertes sur leur cage, ils parviennent à tenir cette victoire si précieuse. Les Black Stars joueront la qualification pour les huitièmes de finale le 2 décembre face à l’Uruguay, le pays qui les avait privés d’une place en demi-finale de la Coupe du monde 2010…

Pub