Mondial 2018: la réactions de héros de Polokwane après la qualification

0
567

Aliou Cissé : « Je N’ai Jamais Douté »

Aliou Cissé vient de décrocher la 2e qualification du Sénégal à un mondial. En dépit des nombreuses critiques, Cissé affirme n’avoir jamais douté de la capacité de son groupe à décrocher une qualification. «C’est une grande satisfaction pour le groupe que j’entraîne depuis 3 ans et pour le peuple aussi, qui a toujours été présent même dans les moments les plus difficiles. Ils ont cru en nous et au travail que nous sommes en train de réaliser depuis 3 ans», a-t-il expliqué en conférence de presse d’après match.

Et de souligner: «Je n’ai jamais douté de la capacité de mon équipe à décrocher cette qualification. Je n’oublierai jamais ce qui s’est passé lors du premier match ici (ndlr: en Afrique du Sud). Donc, c’était important pour nous de montrer que nous sommes une grande équipe avec de grands joueurs. Aujourd’hui, on a montré à la terre entière que le Sénégal demeure le Sénégal et fait partie des meilleures équipes africaines », se félicite Cissé.

Kalidou Koulibaly: « Beaucoup de joie et de fierté »

Le Sénégal ira à la Coupe du monde 15 ans après sa dernière participation. Pour les Lions, c’est une grosse performance. Selon Kalidou Koulibaly, c’est une grosse fierté et une joie immense d’avoir réussi à décrocher la qualification. La célébration de la qualification sera faite à Dakar avec les supporters et les populations.
« Je ressens beaucoup de joie et de fierté. Cela faisant 15 ans qu’on n’était plus allé en Coupe du monde, maintenant c’est fait. C’est quelque chose de grand. Nous allons faire la fête chez nous. Nous avons hâte de rentrer à Dakar pour célébrer cela avec notre public. Nous y avons toujours cru. Nous avons toujours cru en nous-mêmes aujourd’hui, le pays peut être content », a indiqué le défenseur central Kalidou Koulibaly.

Le Sénégal est assuré de terminer à la tête de la Poule D. Les Lions joueront mardi contre l’Afrique du Sud à Dakar.

Retombées De La Qualification: « On Saura Où Est Passé L’argent »

Les retombées financières de la qualification des lions au mondial russe seront bien gérées. L’assurance est du ministre des Sports, Matar Ba, qui s’exprimait, hier, sur la RFM à la fin du match Afrique du Sud-Sénégal. «Les difficultés que les pays qui se sont qualifiés ont eues vont servir de leçons. La Fédération et l’Etat du Sénégal ont un même objectif. Il suffit d’anticiper les discussions et de donner des orientations pour que les retombées de cette Coupe du monde puissent servir à l’ensemble des sportifs», dit-il. Et promet : « Cette fois-ci, on saura où est passé l’argent. Dès qu’il sera au Sénégal, tout le monde le sentira».

Matar Ba souligne que le ministère travaillera avec la Fédération sénégalaise de football à la gestion des fonds (7 milliards versés par la FIFA en guise de prime).

Alassane Ndour : « Les Lions ont joué sur leur expérience »

Si le Sénégal a pu battre l’Afrique du Sud (2-0) et ainsi valider son billet pour la prochaine Coupe du monde, c’est grâce essentiellement à trois facteurs combinés. 1. Un coaching gagnant : laisser le ballon à l’adversaire et l’aspirer dans son camp pour le prendre à défaut par des contres. 2. Une efficacité redoutable. 3. Un excellent gardien de but. Parole de « Lion de 2002 ». Alassane Ndour.

 

Coaching gagnant
« Le Sénégal a joué ce match en adoptant un système assez défensif avec des joueurs défensifs. Nous avons joué par des contres parce que l’Afrique du Sud est une équipe joueuse. On a joué sur les pertes de balles, les erreurs techniques des Sud-africains au milieu pour faire des contres. Ce qui nous a bien réussi, parce que sur les deux buts, c’est suite à des pertes de balles bien négociées par nos attaquants, Sadio et Diafra.
L’expérience, mais aussi Khadim Ndiaye
« La différence entre ces deux équipes, c’est que le Sénégal était plus expérimenté. Ils ont joué les coups à fond. Ils ont laissé le ballon à l’Afrique du Sud, sachant que tôt ou tard les Sud-africains aller perdre des balles au milieu du terrain. Comme nous avons des joueurs assez explosifs, ils peuvent faire la différence sur une accélération comme l’a fait Sadio Mané lors du premier but qui a décanté le match. Le Sénégal a montré toute sa classe surtout sur le dernier tiers. Ils ont été efficaces. Aussi, on avait un excellent gardien de buts qui a été à la hauteur des attentes.
Le final, jour de fête
« Les joueurs et le staff en primo ont été à la hauteur des attentes du peuple. Le peuple avait envie de retourner au Mondial 15 ans après. Le match retour (mardi 14 novembre) ne sera pas un match amical, mais un match ou on va fêter les joueurs. Remercier les joueurs de nous avoir donné cette occasion de faire parler du Sénégal partout dans le monde entier comme on a eu à le faire. Il faudra remercier les joueurs.
Commencer la préparation
« Félicitations à Aliou Cissé, félicitations aux joueurs, à tout le staff et à tout le monde. Les supporters qui ont fait le déplacement. Il faudra savourer et commencer la préparation. Voir les choses qui n’ont pas marché, les choses à rectifier. Essayer de travailler sur ça pour bien préparer le Mondial. »l

Facebook Comments