Michelle Obama: ses confidences douloureuses sur le racisme durant son enfance

0
101

L’ex première dame des Etats Unis, Michelle Obama se souvient encore de son enfance à Chicago où sa famille et elle ont souffert du racisme de leurs voisins.

Michelle Obama a fait un parcours exemplaire : elle a fait ses études dans les prestigieuses universités de Princeton et Havard, est devenue avocate et assistante du maire de Chicago, puis a fait une impressionnante carrière dans l’administration universitaire.Publicité

Enfant modèle, Michelle Obama a grandi dans une famille soudée et travailleuse, mais cela ne l’a pas empêchée d’être discriminée par ses voisins. Des dizaines d’années plus tard, ces souvenirs douloureux sont toujours ancrés dans sa mémoire.

Lors d’une conférence donnée avec son frère pendant l’Obama Foundation Summit le mardi 29 octobre 2019, elle est revenue sur le phénomène du “white flight” : des familles blanches qui déménagent après l’emménagement de voisins noirs. Elle témoigne de la réaction qu’avaient les voisinages à l’arrivée de “familles modèles comme la nôtre, qui faisaient tout ce qu’elles étaient supposées de faire et même plus” : “Quand nous emménagions, les blancs déménageaient car ils avaient peur de ce que nos familles représentaient.”

Selon l’ancienne première dame, ce concept n’appartient pas aux années 50 et 60 : « Cette famille dont vous n’avez lu que du bien, vous l’avez fuie. Et vous nous fuyez toujours ». Michelle Obama conclut avec un coup de gueule sur les discriminations qu’elle et sa famille ont subies à cause de « la couleur de notre peau » et « la texture de nos cheveux » : «Voila ce qui divise des pays : des choses artificielles qui n’ont rien à voir avec les valeurs que les gens donnent à la vie ».

Facebook Comments