Mercato estival 2018: les 10 transferts d’Africains à retenir

0
662

Le marché estival 2018 des transferts de footballeurs s’est achevé ce 31 août dans la plupart des championnats européens. Voici onze mouvements de joueurs africains à retenir.

Le « traitre » Kwadwo Asamoah

A 29 ans et après six saisons riches en trophées avec la Juventus, le Ghanéen a pourtant préféré s’engager chez le rival, l’Inter Milan, pour trois ans. Le milieu de terrain polyvalent, en fin de contrat, n’a en effet pas prolongé, à la grande fureur des supporters turinois qui le qualifient désormais de « traitre ».

Un Keita Baldé Diao vite reparti

A l’Inter Milan, Asamoah jouera avec Keita Baldé. Le Sénégalais est rentré en Italie, où il a évolué de 2011 à 2017, après une petite saison seulement à l’AS Monaco. Un passage dans le championnat de France suffisamment convaincant pour que le club italien fasse des pieds et des mains afin d’obtenir le prêt de cet attaquant de 23 ans.

Eric-Maxim Choupo-Moting, la surprise du chef

C’est peut-être la plus grosse surprise « africaine » de ce Mercato 2018. Alors qu’il cherchait à recruter un milieu de terrain défensif, le Paris Saint-Germain a jeté son dévolu sur l’attaquant camerounais de 29 ans. Un choix sans doute dicté par Thomas Tuchel, le nouvel entraîneur du PSG, qui a dirigé le Camerounais en Allemagne.

Samuel Eto’o jouera au Golfe

Durant plusieurs semaines, le légendaire attaquant a entretenu le suspense autour de son prochain club. Allait-il enfin jouer en France, lui qui a foulé les pelouses espagnoles, anglaises, italiennes et russes durant sa longue et grande carrière ? Mais, à 37 ans, le Camerounais a finalement privilégié un contrat lucratif au Qatar, après la fin de son expérience en Turquie.

Fin d’exil doré pour Gervinho

L’Ivoirien, lui, en a fini avec son exil doré en Chine, débuté en 2016. L’ailier de 31 ans a trouvé un point de chute à Parme, en Italie, un pays où il a laissé un bon souvenir, lors de son passage à l’AS Roma (2013-2016). Son expérience sera en tout cas précieuse pour des Parmesans promus en première division.

Riyad Mahrez, enfin dans un grand club

Après moult rebondissements dignes d’une telenovela, l’Algérien a enfin signé dans le grand club dont il rêvait tant. Le milieu offensif de 27 ans s’est engagé avec Manchester City contre une forte somme : 68 millions d’euros. Le meilleur joueur d’Angleterre de la saison 2015-2016 rongeait son frein à Leicester City, depuis le titre de champion des « Foxes ».

La déception Ahmed Musa

Un autre élément de Leicester a animé ce marché des transferts. En filant à Al Nasr en Arabie Saoudite, l’ailier âgé de 25 ans a, lui, clairement fait le choix de l’argent au détriment de sa carrière sportive. Le Nigérian sortait pourtant d’une belle Coupe du monde 2018 avec les « Super Eagles ».

Jean Michaël Seri s’en contentera

L’Ivoirien espérait sans doute une destination plus prestigieuse que Fulham, en Angleterre. Dans la foulée de son Prix Marc-Vivien Foé 2017, le petit milieu de terrain âgé de 27 ans était annoncé au FC Barcelone. Mais le transfert a capoté. Et, après une saison 2017/2018 moins brillante à Nice, Seri a finalement trouvé une porte de sortie, à Londres.

Karl Toko-Ekambi, un Prix Foé en Espagne

Le Prix Marc-Vivien Foé 2018 a sans doute davantage trouvé chaussure à son pied que son prédécesseur. Le Camerounais porte désormais les couleurs de Villarreal, en Espagne. L’attaquant de 25 ans réussira-t-il à faire aussi bien qu’en France où il a mis 17 buts en 32 matches de championnat avec Angers, en 2017-2018 ?

André Zambo-Anguissa et l’appel de Londres

André Zambo-Anguissa ne succèdera pas à son compatriote au palmarès du Prix Marc-Vivien Foé, dans l’immédiat. L’Olympique de Marseille l’a vendu à Fulham contre une trentaine de millions d’euros. A Londres, le puissant récupérateur âgé de 22 ans veillera donc dans l’entrejeu, aux côtés de Jean Michaël Seri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here