Meeting de YAW à Tivaouane: lumière d’un discours politique (Par Maam Cheikh)

301
Advertisement

Se contenter de ce que l’on a est trop ordinaire pour se justifier devant l’admirable principe de ce que l’on veut « , confie Serigne Cheikh Tidiane Sy. Et encore que l’admirable principe de ce que veut Serigne Moustapha Sy s’inscrit dans l’intérêt commun : « changer les hommes et rééquilibrer les mentalités », pour reprendre les propos de son maître à penser Al Maktoum.

Dans sa fameuse lettre intitulée « Necessité d’Alternance », l’homme du 15 mars mettait en exergue le changement en tant que loi divine, si naturelle et si nécessaire pour le peuple. Serigne Moustapha Sy est et restera le seul à avoir su concrétiser toute volonté exprimée par ce dernier. « Nous avons porté Maître Wade au pouvoir », confirme t-il. Ce fut là sa contribution à l’édification d’un Sénégal où devrait régner la stabilité. Projet qui, jusque là, peine à voir le jour.  » Le combat continuera, quitte à prendre les choses à l’image de l’aveu du Président Sonko, notamment se battre pour les générations à venir. « 

Publicité

Tivaouane, centre de l’élégance morale en octobre 2018, le temps d’un Mawlid, est devenu ce samedi 27 novembre une tribune politique avec pour seul mot d’ordre l’accès à la gestion de la commune. Serigne Moustapha Sy reste le seul qui, jusque là, mène les foules et surpasse de loin l’ego de ses contemporains de la ville sainte. Sa constance et son engagement en disent beaucoup sur la confiance que lui porte sa communauté ainsi que les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi.

Politiquement valable, l’homme qui retira sa candidature en 2000 suite aux propos de Serigne Cheikh Tidiane Sy dénonce :  » Ce pays est plongé dans les ténèbres et ceci depuis l’instauration du régime en place. Que d’âmes honnêtes ayant rejoint l’autre monde !  » Il poursuit :  » Et il y’a que les obstacles (nattou) s’inscrivent dans l’ordre naturel des choses pour qui soutient être croyant. Quant aux accusations injustes (toumeu), elles ont souvent pour cibles les âmes honnêtes (gorr). »

Déterminés que sont ces gens là, crier comme un forcené ne pourra nullement étouffer leurs voix. Les adversaires de ce Sidy Ababakar Sy Niang ont du pain sur la planche !

Maam Cheikh
Chroniqueur

cheikhahmad2@gmail.com

Pub