Mbappé choqué par la sortie de Nasser al-Khelaïfi : “quand j’ai entendu ça, j’ai avalé à travers”

0
401
Advertisement

LIGUE 1 – Kylian Mbappé, qui s’exprimé pour la première fois sur ses envies de quitter le PSG cet été sur RMC, a reconnu n’avoir pas goûté une déclaration de son président Nasser al-Khelaïfi cet été au sujet de son avenir. “Quand j’ai entendu ça, je me suis dit ‘Mais donc il va se passer quoi là ?”

Kylian Mbappé a décidé en ce début de semaine de mettre les points sur les i. Et dans une interview accordée à RMC, l’attaquant français a confirmé pour la première fois publiquement ses envies de quitter le PSG. Mais s’il est revenu longuement sur le feuilleton de son transfert avorté vers le Real Madrid, il a aussi avoué avoir été marqué par une sortie de Nasser al-Khelaïfi, son président.

Publicité

Au cœur de l’été, le patron du club parisien avait pris la parole dans L’Equipe pour annoncer que Mbappé restera à Paris. “Kylian va rester à Paris, on ne va jamais le vendre et il ne partira jamais libre“, avait assuré Nasser al-Khelaïfi. Une déclaration qui avait donné quelques frissons au champion du monde : “Ça fait peur quand ton président dit : ‘Il ne va jamais partir libre’. Quand j’ai entendu ça, j’ai avalé de travers. Je me suis dit ‘Mais donc il va se passer quoi là ?”, avoue ce lundi l’attaquant sur RMC.

Marqué par cette affirmation de son président, l’ancien Monégasque, dont le contrat se termine en juin 2022 et qui avait été recruté en 2017 pour 145 millions plus 35 de bonus, a préféré garder le silence devant la presse pour ne pas mettre d’huile sur le feu : “C’est pour cela que je n’ai pas voulu réagir à chaud, parce que, quand j’entends ça, je me dis : ‘oula…'”, complète-t-il encore. L’avenir dira si Nasser al-Khelaïfi avait raison.

Mais une chose est sûre : cet été a laissé des traces dans les relations de Mbappé avec ses dirigeants.Car en plus de cette phrase de Nasser al-Khelaïfi, le buteur a aussi révélé avoir gardé en travers de la gorge certains propos de Leonardo, son directeur sportif qui avait dénoncé l’approche tardive du Real Madrid. “J’ai dit que je voulais partir et je l’ai dit assez tôt, a encore expliqué Mbappé. Moi, personnellement, je n’ai pas trop apprécié le fait de dire ‘oui, il vient la dernière semaine d’août…’ parce que ça, ça fait voleur. J’ai dit fin juillet que je voulais partir“. Mais voilà cet été, Mbappé n’était clairement pas sur la même longueur d’onde que ses patrons parisiens.

Pub